Taille de la police

Marie Beaulieu prendra la parole à deux reprises lors de la 5e édition de l’École d’été de perfectionnement sur le vieillissement de l’Université de Moncton (Juin 2021).

Thématique : Conférences

À titre de conférencière invitée, la titulaire de la Chaire s’entretiendra, los de la conférence préouverture le 6 juin de 19 h 30 à 21 h (inscription gratuite), à propos des freins et des leviers à la demande d’aide dans les situations de maltraitance ou d’intimidation envers les personnes aînées.

Ces quelques lignes en décrivent le contenu :

  • « Suivant un épisode de maltraitance ou d’intimidation, plusieurs aînés sont réticents ou hésitants à demander de l’aide. Une meilleure compréhension de ce qui les freine, mais aussi ce qui les encourage dans leur quête d’aide, facilite l’attention et le soutien à leur situation.

Seront abordés la honte, la peur des représailles, le manque de capacité, la volonté des protéger les liens familiaux, la crainte d’un plus grand isolement ou d’un rejet, etc. L’exposé va aussi traiter de comment miser sur des aspects positifs, tels une meilleure connaissance de ce que sont la maltraitance et l’intimidation, le désir de retrouver du pouvoir sur sa vie, etc. »

Sa seconde allocution, le lendemain, portera spécifiquement sur la lutte contre la maltraitance envers les proches aidants et démystifiera certains mythes :

  • « Les proches aidants ont trop souvent été associés à la maltraitance des personnes dont elles prennent soin. De récents travaux montrent qu’ils peuvent être eux-mêmes la cible de maltraitance de la part des institutions (réseau de la santé, organismes publics ou communautaires), de l’entourage (famille et amis), des aidés (intentionnellement ou non) et d’eux-mêmes (autonégligence).

Cette maltraitance se manifeste par (1) l’imposition du rôle de proche aidant et surresponsabilisation ; (2) des jugements sur les façons de faire ; (3) la normalisation de son rôle ; (4) la dénégation de son expertise ; (5) la dénégation de ses besoins ; (6) la violence psychologique, physique ou subie ; et (7) son appauvrissement. On verra comment aborder le sujet avec eux. »

Il vous est toujours possible de vous inscrire à l’École d’été via le site web de l’Université de Moncton. La formule hybride vous permettra d’y assister de votre domicile!