Actualités

25 résultats
S’échelonnant sur cinq semaines à un rythme d’une réunion hebdomadaire, les travaux extraordinaires de l’INPEA ont pour finalité de mousser les échanges internationaux sur les répercussions de la COVID-19 chez la population aînée à l’internationale.
Dans le cadre des activités extraordinaires mises sur pied par l’International Network for Prevention of Elder Abuse (INPEA) en contexte de pandémie, la Chaire de recherche a participé à des travaux internationaux de diverses façons.
Thématique : International et sensibilisation
Chaque année, le 15 juin se veut l’occasion de promouvoir le développement continu d’une société sans violence ni négligence à l’égard des personnes aînées. Cette journée, reconnue par l’ONU, permet, à la fois, de prendre un temps d’arrêt afin de souligner les initiatives de lutte contre la maltraitance et de mettre de l’avant les actions de promotion de la bientraitance à échelle locale, nationale et internationale.

La 10e session de travail du Groupe de travail à composition non limitée sur le vieillissement s’est tenue du 15 au 18 avril dans les quartiers généraux de l’Organisation des Nations Unies (ONU) à New York. Ce groupe de travail s’intéresse plus particulièrement au développement d’une convention internationale sur les droits des personnes aînées.

Thématique : International et partenaire

En déplacement au Canada pour diverses activités professionnelles, Ritu Sharma une professeure adjointe au département de psychologie à l’Université de Delhi en Inde a sollicité une rencontre avec Marie Beaulieu le 28 juin dernier. L’objectif était d’échanger sur leurs expertises et intérêts respectifs dans le but d’établir d’éventuels partenariats.

Du 23 au 26 juillet aura lieu la 9e session de travail du Groupe de travail à composition non limitée sur le vieillissement à l’Organisation des Nations Unies (ONU) à New York. Ce groupe de travail s’intéresse plus particulièrement aux droits des personnes aînées, soit le développement d’une convention internationale sur les droits des personnes aînées.

Le 1er novembre 2018, la Chaire déposait un rapport de recherche traitant des avenues prometteuses en matière de lutte contre la maltraitance envers les personnes aînées dédié aux planificateurs de politiques publiques de la Région du Pacifique occidental telle que délimitée par l’OMS.

En juin 2017, le Centre de recherche sur le vieillissement et plus particulièrement deux équipes de recherche, dont la Chaire de recherche sur la maltraitance envers les personnes aînées, obtenait pour 4 ans la mention de Centre collaborateur de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Le tout a été lancé officiellement en novembre 2017. Bien qu’aucun financement ne soit associé à cette reconnaissance, celle-ci offre des opportunités considérables notamment des partenariats internationaux et une reconnaissance à l’échelle internationale. 

1 2 3