Un premier article scientifique ayant pour titre : A systematic review on community-based interventions for elder abuse and neglect co-rédigé par les chercheurs Gwendolyn Fearinf, Christine L. Sheppard, Lynn McDonald, Marie Beaulieu et Sander L. Hitzig, a été publié dans la revue Journal of Elder Abuse & Neglect.

Le dessein de cette recherche était d’analyser les données disponibles dans la littérature scientifique en ce qui a trait précisément à l’efficacité des interventions communautaires à l’égard des personnes aînées maltraités. La consultation de plus de 4 000 articles sur le sujet a mis en lumière un manque flagrant d’interventions probantes pour contrer la maltraitance envers les personnes aînées. Les auteurs soutiennent ainsi l’importance d’entreprendre un travail supplémentaire pour améliorer la qualité des études. Selon ceux-ci, des efforts doivent notamment être consentis pour déterminer des outils standardisés afin de rehausser la rigueur méthodologique et ainsi améliorer les stratégies d’évaluation des chercheurs. 

Le second article, rédigé par Caroline Pelletier et Marie Beaulieu a été publié dans la revue Polish Social Gerontology Journal. Il s’intitule : Social work with older adults and their families in Québec (Canada). Le Québec, tout comme les autres provinces canadiennes, devra inévitablement répondre aux défis et aux enjeux que représente le vieillissement de sa population. L’objectif de cet article est de décrire la pratique du travail social dans le milieu gérontologique dans les organisations à but non lucratif et le secteur public. De plus, cet article vise à mettre en lumière les défis et enjeux de cette pratique professionnelle qui est en constante évolution.

Les chercheuses soulignent l’importance d’intégrer des cours obligatoires en gérontologie au programme universitaire de travail social et que les travailleurs sociaux puissent bénéficier de formations continues pour parfaire leurs connaissances et leurs compétences professionnelles. Qui plus est, les auteures soutiennent la nécessité que des collaborations intersectorielles et interprofessionnelles soient développées dans la pratique du travail social.

Dans l’article : Elder abuse : The role of doctors, publié dans la revue MedicSA, les auteures Marie Beaulieu et Luisa Diaz mettent en lumière les connaissances que les médecins devraient détenir par rapport à la maltraitance envers les personnes aînées et de quelle manière il leur est possible de la détecter auprès de leurs patients. À cet effet, l’outil EASI développé par Mark Yaffe MD. de Montréal, soit un questionnaire de six questions, est suggéré aux praticiens afin de faciliter le travail de repérage. Les divers types de maltraitance y sont également définis et des indices pouvant être décelés par les praticiens sont énumérés dans l’article. 

En cas d'urgence

Si vous vivez de la maltraitance ou êtes témoins d'une situation de maltraitance et souhaitez obtenir de l'information ou de l'aide, veuillez communiquer avec la ligne Aide Abus Aînés (pour les résidents du Québec)

1 888 489-ABUS (2287)

Nos partenaires

UdeS 
 Centrederecherche
 MFAMipr 2 Converted

Coordonnées

Chaire de recherche sur la maltraitance envers les personnes aînées
Centre de recherche sur le vieillissement – CIUSSS de l'Estrie - CHUS
1036, Belvédère Sud
Sherbrooke (Québec)
J1H 4C4
CANADA

Téléphone : 1 819 780-2220, poste 45698

Formulaire de contact