En janvier 2017, le Secrétariat des politiques sur les aînés et les pensions d’emploi et développement social Canada (SPAP d’EDSC) proposait à des experts ciblés de concourir pour obtenir le mandat de réviser les deux volumes de la Trousse d’outils sur l’isolement social des aînés afin qu’elle réponde mieux aux besoins de trois populations cibles particulièrement à risque d’isolement, soit :

  • Les aînés autochtones,
  • Les aînés immigrants et réfugiés récents,
  • Les aînés LGBTQ (lesbiennes, gais, bisexuels, transgenres et transsexuels, queers).

Marie Beaulieu, titulaire de la Chaire, figurait parmi les experts sollicités pour effectuer ce travail auprès des personnes aînées LGBTQ. Le 10 mars 2017, l’Université de Sherbrooke (organisme chapeautant la Chaire) et le SPAP d’EDSC concluaient une entente circonscrivant notamment la nature et la portée des travaux, les échéanciers, ainsi que les livrables attendus.

Un groupe de travail sur l’isolement social a été mis sur pied par le comité des hauts fonctionnaires (ministres fédéraux, provinciaux et territoriaux) responsables des aînés. Celui-ci travaillera en étroite collaboration avec Marie Beaulieu. « Cette collaboration visera avant tout à apporter les modifications nécessaires à la [Trousse] pour la rendre plus pertinente et maximiser son utilisation parmi les aînés LGBTQ. » Roxane Lebœuf, coordonnatrice de la Chaire, ainsi que Marie-Ève Manseau-Young, professionnelle de recherche, contribuent à l’avancement des travaux sous la direction de Marie Beaulieu. 

D’ici la fin du mandat qui se conclura à la fin juillet, l’équipe réalisera différentes étapes, soit

  • Réaliser un examen de la Trousse sur l’isolement social des aînés afin d’évaluer son efficacité auprès des aînés LGBTQ;
  • Apporter des modifications ou des addenda à l’outil;
  • Animer un atelier avec la présence d’intervenants qui représentent les intérêts du public cible afin d’assurer la pertinence des modifications apportées à l’outil;
  • Présenter des recommandations sur des stratégies de distribution. 

En cas d'urgence

Si vous vivez de la maltraitance ou êtes témoins d'une situation de maltraitance et souhaitez obtenir de l'information ou de l'aide, veuillez communiquer avec la ligne Aide Abus Aînés (pour les résidents du Québec)

1 888 489-ABUS (2287)

Nos partenaires

UdeS 
 Centrederecherche
 MFAMipr 2 Converted

Coordonnées

Chaire de recherche sur la maltraitance envers les personnes aînées
Centre de recherche sur le vieillissement – CIUSSS de l'Estrie - CHUS
1036, Belvédère Sud
Sherbrooke (Québec)
J1H 4C4
CANADA

Téléphone : 1 819 780-2220, poste 45698

Formulaire de contact