Amorcé en avril 2015, le projet ABAM-MF (L’action bénévole auprès des aînés maltraités – sur le plan matériel ou financier) terminera sa deuxième année d’activité le 1er avril prochain. Grâce à une subvention de trois ans du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH - Subventions Savoir) totalisant 259 500$, l’équipe de recherche vise à :

« Comprendre l’action des organismes à but non lucratif (OBNL) en matière de lutte contre la maltraitance matérielle ou financière, plus particulièrement les pratiques et les enjeux liés à l’action bénévole et les diverses façons dont les personnes aînées accompagnées reçoivent ces actions, dans l’optique de dégager les meilleures pratiques (ou pratiques émergentes) et d’outiller les OBNL et leurs membres (bénévoles ou salariés) dans leurs actions ».

L’intérêt de ce projet réside notamment dans le fait qu’il donne la voix à l’ensemble des acteurs engagés dans le processus d’accompagnement d’une personne aînée maltraitée sur le plan matériel ou financier soit : les bénévoles, les intervenants salariés ou les coordonnateurs des OBNL, les administrateurs, mais surtout les personnes aînées ayant vécu une situation de maltraitance. Rares sont les projets de recherche aussi complets en termes de points de vue, mais encore plus rares sont les propos directs de personnes aînées maltraitées. La méthodologie employée pour mener à terme ce projet comporte 6 phases clés :

  1. Réaliser une synthèse des connaissances par une recension systématique internationale des écrits sur cinq ans;
  2. Collecter des données dans six organismes sans but lucratif où des bénévoles sont engagés dans la lutte contre la maltraitance au Québec et dans la francophonie canadienne;
  3. Analyser les données collectées;
  4. Dégager les pratiques émergentes;
  5. Produire un guide de pratique;
  6. Mettre en place un plan de transfert des connaissances.

La recension des écrits et la collecte de données auprès des OBNL ont été complétées en 2016. En raison de divers enjeux rencontrés lors du recrutement, dont celui du financement – donc de la survie - des OBNL engagés dans la lutte contre la maltraitance, seuls cinq OBNL ont participé au projet de recherche au lieu des six prévus dans le devis méthodologique. Pour chaque OBNL rencontré, l’équipe a notamment réalisé des entrevues individuelles avec des bénévoles, des coordonnateurs ou des intervenants salariés, ainsi qu'avec de personnes aînées ayant reçu un accompagnement bénévole, en plus de réaliser des entrevues de groupe avec les administrateurs. Au total, 49 entrevues ont été menées auprès de 62 participants. Consultez la fiche du projet de recherche pour plus d'information.

L’équipe œuvre actuellement à la finalisation de la synthèse des connaissances découlant de la recension des écrits ainsi qu’à l’analyse des données collectées auprès des OBNL. Plus spécifiquement, la rédaction du premier rapport de recherche sur l’analyse des cas au sein du premier OBNL rencontré est complétée et il est en processus de révision. Une fois finalisé, l’équipe en validera le contenu dans une démarche participative avec l’OBNL en question. Ce processus sera répété avec les 5 OBNL.

Au cours de la dernière année, l’équipe a amorcé la diffusion de résultats préliminaires dans le cadre de quelques activités de grande envergure telles :

  • le 5e Colloque international du RÉIACTIS à Lausanne en Suisse le 11 février 2016;
  • le 20e Congrès de l’Association Internationale des Sociologues de langue française à Montréal le 5 juillet 2016;
  • la 45e Réunion scientifique et éducative annuelle de l’Association canadienne de gérontologie (ACG) à Montréal les 21 et 22 octobre 2016 (2 exposés);
  • la rencontre scientifique annuelle (Annual Scientific Meeting) du Gerontological Society of America (GSA) à la Nouvelle-Orléans aux États-Unis le 18 novembre 2016;
  • le Colloque annuel du Barreau du Québec à Montréal le 3 février 2017.

Trois autres présentations sont également prévues lors :

  • du 85e Congrès de l’ACFAS qui aura lieu à Montréal en mai 2017;
  • du 7ème Congrès de l'AIFRIS qui aura lieu à Montréal en juillet 2017;
  • du 21e Congrès mondial de gérontologie et de gériatrie (World Congress of Gerontology and Geriatrics) de l’International Association of Gerontology and Geriatrics (IAGG) qui aura lieu à San Francisco en juillet 2017.

Finalement, l’équipe de la Chaire tient à souligner le travail remarquable de Jessica Calvé qui a coordonné le projet ABAM-MF d’une main de maître au cours de ces deux dernières années. Ayant complété sa maîtrise en service social en juin 2016, Jessica ressentait l’appel de la pratique et a décidé de quitter ses fonctions en janvier 2017 afin d’oeuvrer comme intervenante dans une OBNL en tant que travailleuse de milieu. Elle passe le flambeau de la coordination à Jordan Bédard-Lessard qui réalise actuellement son mémoire de maîtrise en service social à même le projet ABAM-MF.

La Chaire leur souhaite à tous les deux un franc succès dans la réalisation de leur nouveau rôle!

En cas d'urgence

Si vous vivez de la maltraitance ou êtes témoins d'une situation de maltraitance et souhaitez obtenir de l'information ou de l'aide, veuillez communiquer avec la ligne Aide Abus Aînés (pour les résidents du Québec)

1 888 489-ABUS (2287)

Nos partenaires

UdeS 
 Centrederecherche
 MFAMipr 2 Converted

Coordonnées

Chaire de recherche sur la maltraitance envers les personnes aînées
Centre de recherche sur le vieillissement – CIUSSS de l'Estrie - CHUS
1036, Belvédère Sud
Sherbrooke (Québec)
J1H 4C4
CANADA

Téléphone : 1 819 780-2220, poste 45698

Formulaire de contact