Daphné-Maude Thivierge (2012)

 

DIPLÔME(S) OBTENU(S) :

Maîtrise en droit et politiques de la santé (2012), Université de Sherbrooke.

Barreau du Québec (2009).

Baccalauréat en droit (2007), Université de Montréal.

PROGRAMME D'ÉTUDE ACTUEL :

S.o.

Daphné-Maude est actuellement avocate au Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine à Montréal.

TITRE DU PROJET D'ÉTUDE :

L'aîné vulnérable et la maltraitance à domicile: une problématique complexe.

BOURSES D'ÉTUDES ET MONTANTS :

S.o.

DATE DE RÉALISATION :

Réalisation de la maîtrise de l’automne 2010 au printemps 2012.

Rédaction de l'essai de janvier 2012 à mai 2012.

LIENS AVEC LES OBJECTIFS DE LA CHAIRE :

Objectif 1: Développer des connaissances théoriques, empiriques et pratiques (praxéologiques) sur les formes et types de maltraitance, les facteurs de vulnérabilité et de risque associés à la maltraitance, les conséquences de la maltraitance, le profil de la personne qui maltraite, la bientraitance et l’intimidation (y compris l’intimidation en ligne).

PROBLÉMATIQUE :

La maltraitance envers les aînés est un problème social ayant des conséquences sérieuses et elle est devenue une priorité pour les gouvernements. Nous abordons ce phénomène polymorphe en nous attardant d'abord aux notions générales pertinentes et en y apportant un regard critique. Le dépistage de telles situations est délicat puisqu'en plus des difficultés éprouvées par les professionnels, les portraits généraux des protagonistes demandent à être précisés. Afin d'éviter l'âgisme, le Québec a refusé de se doter d’une loi particulière de protection des aînés, celle‐ci reposant dès lors sur la Charte des droits et libertés de la personne, qui retient la notion d’exploitation. Par ailleurs, les professionnels, ne peuvent pas, en règle générale, dénoncer les situations de maltraitance en raison du secret professionnel auquel ils sont tenus. La décision de protéger une personne âgée maltraitée soulève ainsi des dilemmes juridiques et éthiques fort délicats.

BUT OU QUESTION DE RECHERCHE :

S.o.

OBJECTIFS :

Notre étude se concentre sur les personnes âgées aptes mais vulnérables, notion qu'il n'est certes pas facile de cerner. Nous traitons enfin différentes interventions mises en œuvre pour tenter de faire face à ce problème social afin d'optimiser la protection des aînés vulnérables.

MÉTHODOLOGIE :

D'abord, nous traiterons de la maltraitance en général afin de dresser un portrait de ce phénomène polymorphe. Ensuite, nous aborderons la protection contre la maltraitance et particulièrement la situation délicate de la personne âgée capable et apte, c'est‐à‐dire celle de l'aîné non protégé par un régime de protection, mais dont les facultés diminuent de sortes qu'une certaine vulnérabilité pourrait découler de cette situation. Par la suite, le secret professionnel et les dilemmes juridiques et éthiques posés par la dénonciation de la maltraitance seront discutés. Finalement, nous clorons notre essai par un survol des interventions possibles en discutant des modifications potentielles à la législation et des actions concrètes et multisectorielles possibles.

  • Recension et analyse des écrits portant sur la définition de la maltraitance ou de l’exploitation en regard de la loi;
  • Recension et analyse des écrits portant sur les facteurs de risque et indicateurs de la maltraitance;
  • Recension et analyse des écrits portant sur les difficultés reliées à l’identification des situations de maltraitance;
  • Recension et analyse des écrits portant sur la définition de personne âgée et de la vulnérabilité
  • Recension et analyse des écrits portant sur la dénonciation sous l’angle du secret professionnel et des enjeux juridiques et éthiques associés;
  • Développement de proposition concernant la législation;
  • Développement de propositions concrètes.

AVANCEMENT DES TRAVAUX :

La version finale de l’essai en droit fût complétée en mai 2012. Depuis Daphné-Maude a publié un article. En collaboration avec Marie Beaulieu, elle travaille également à la rédaction d’un chapitre de livre sur la maltraitance et le droit des personnes aînés qui sera publié en 2016. Ce livre est dirigé par Me Ann Soden et sera l’un des premiers ouvrages québécois à traiter du droit des personnes aînées.

COMMUNICATIONS :

S.o.

ÉCRITS :

Articles scientifiques

Thivierge, D.-M. (2012). L’accompagnement : un droit des usagers et une fonction des comités des usagers. Journal du RPCU, 31(3), 8;17.

Thivierge, D.-M. (2012). La représentation d’un usager. Journal du RPCU, 31(4), 8-9.

 

Monographie

Thivierge, D.-M. (2012). L'aîné vulnérable et la maltraitance à domicile: une problématique complexe (Essai de maîtrise). Faculté de droit, Université de Sherbrooke, 109p.

 

 

 

Dernière modification le jeudi, 23 juin 2016 15:50

En cas d'urgence

Si vous vivez de la maltraitance ou êtes témoins d'une situation de maltraitance et souhaitez obtenir de l'information ou de l'aide, veuillez communiquer avec la ligne Aide Abus Aînés (pour les résidents du Québec)

1 888 489-ABUS (2287)

Nos partenaires

UdeS 
 Centrederecherche
 LogoQc sansfond

Coordonnées

Chaire de recherche sur la maltraitance envers les personnes aînées
Centre de recherche sur le vieillissement – CIUSSS de l'Estrie - CHUS
1036, Belvédère Sud
Sherbrooke (Québec)
J1H 4C4
CANADA

Téléphone : 1 819 780-2220, poste 45621

Formulaire de contact