Taille de la police

Ateliers 360 aînés – La réalité virtuelle pour lutter contre la maltraitance chez les aînés

Thématique : Chercheur principal

CHERCHEUR(E) PRINCIPAL(E) :

La Fondation Jasmin Roy Sophie Desmarais

Ateliers 360 produits par UNLTD

ÉQUIPE DE CHERCHEURS :

Marie Beaulieu (Ph.D), Université de Sherbrooke

PERSONNEL DE LA CHAIRE :

Julien Cadieux Genesse, Coordonnateur de la Chaire et maître en service social

Kevin St-Martin, auxiliaire de recherche et candidat au titre de maître en service social

Anabelle Rondeau-Leclaire, professionnelle de recherche et maître en service social

ORGANISME SUBVENTIONNAIRE ET MONTANT DE LA SUBVENTION :

L’élaboration et la diffusion des capsules de réalité virtuelle ont été rendues possibles par le soutien financier du Gouvernement du Québec, plus particulièrement en octroyant un financement à la Fondation Jasmin Roy Sophie Desmarais par l’entremise du programme Québec ami des aînés. La participation financière de la Fondation Luc Maurice est également à souligner.

La contribution scientifique et financière de la Chaire de recherche sur la maltraitance envers les personnes aînées a également permis de développer une partie de cette activité de sensibilisation.

DATES DE RÉALISATION :

Janvier 2020 à janvier 2023

RÔLE JOUÉ PAR LA CHAIRE :

Depuis 2018, la Chaire travaille en collaboration avec la Fondation Jasmin Roy Sophie Desmarais afin de développer des capsules de réalité virtuelle permettant de sensibiliser les personnes aînées, leurs proches et les intervenants du domaine de la santé ou des services sociaux à la maltraitance, l’intimidation et l’âgisme.

PROBLÉMATIQUE :

La lutte contre la maltraitance envers les personnes aînées au Québec s’est structurée autour du Plan d’action gouvernemental pour contrer la maltraitance envers les personnes aînées au Québec (2010-2015), bien que de multiples actions furent entreprises dans la province depuis les années 1980 pour endiguer cette problématique sociale. Le second plan d’action, entrée en vigueur en juin 2017, est venu renforcer la volonté du gouvernement de lutter à la fois contre la maltraitance envers les personnes aînées, mais aussi d’élargir cette lutte à l’intimidation que ces dernières peuvent vivre dans l’espace social et privé.

En ce sens, la Chaire de recherche a vu son mandat s’élargir afin d’inclure dans ses activités de recherche et de sensibilisation des projets touchant l’intimidation envers les personnes aînées et la bientraitance comme approche complémentaire à la lutte contre la maltraitance. Le partenariat avec la Fondation Jasmin Roy Sophie Desmarais s’inscrit dans ces champs d’activités élargis.

De manière générale, il importe d’investir des efforts dans la sensibilisation concernant l’intimidation, la maltraitance et l’âgisme, et ce, chez tous les groupes sociaux. Cela inclut à la fois les personnes aînées, mais également leurs proches, les professionnels de la santé et des services sociaux, les organisations du secteur communautaire et privé.

En effet, ce sont des problématiques sociales pouvant engendrer des conséquences physiques, psychologiques ou financières importantes pour les personnes qui vivent de telles situations, sur ceux qui en sont témoins, mais également sur le plan de la société en général, par exemple par le retrait et l’isolement social des personnes aînées.

Finalement, la nature sensible des thèmes abordés dans le cadre de ses activités de sensibilisation fait en sorte qu’il peut être difficile de procéder au recrutement de participants à des activités les abordant. À cet effet, la réalité virtuelle se veut une méthode novatrice pour aborder ces problématiques en captant autrement l’intérêt des personnes et organisations.

BUT OU QUESTION DE RECHERCHE :

Le présent projet s’inscrit dans le mandat de formation et de sensibilisation de la Chaire de recherche. Ils couvrent les thèmes de la maltraitance, ce qui inclut l’âgisme, et de l’intimidation envers les personnes aînées. Il aborde également les saines habitudes de vie émotionnelles et relationnelles, des thèmes apparentés à la bientraitance.

Ces ateliers de formation se déroulent auprès de divers groupes, dont les professionnels du réseau de la santé et des services sociaux, les organisations communautaires, les personnes aînées et leurs proches.

Ils ont pour but de sensibiliser les participants aux difficultés que peuvent vivre les personnes aînées et leurs pairs dans leurs interactions sociales et les amener à amorcer une réflexion quant aux stratégies pouvant être déployées pour contrer ces situations.

OBJECTIFS :

Les Ateliers 360 aînés se divisent en quatre objectifs, soit :

  1. Contribuer à la lutte contre l’intimidation, la maltraitance et l’âgisme vécus par les personnes aînées.
  2. Mettre en place un espace de discussion pour aborder les réactions que suscite le visionnement des vidéos.
  3. Stimuler la réflexion et les échanges quant aux stratégies favorisant les interactions sociales saines avec les personnes aînées.
  4. Favoriser le développement de saines habitudes de vie émotionnelles et relationnelles.

MÉTHODOLOGIE :

En 2018, la Chaire de recherche effectua, dans un premier lieu, un état des connaissances scientifiques sur la « maltraitance » (qui comprend l’âgisme), « l’intimidation » et l’utilisation de la « réalité virtuelle » à des fins de sensibilisations au sens large, et plus particulièrement, concernant ces trois problématiques sociales que sont la maltraitance, l’intimidation et l’âgisme.

S’en est suivi, dans la même année, une proposition de scénarios de réalité virtuelle rattachés à chacune de ces trois problématiques sociales. À partir de ces suggestions, la Fondation s’est chargée de rédiger le script de trois scénarios, de les filmer et d’en assurer le montage sonore et visuel.

En 2019, la Chaire reçut le mandat de rédiger le Guide de formation en vue de rendre disponibles au public les Ateliers 360 aînés.

Depuis février 2020, les professionnels de l’équipe de recherche, tous formés en travail social, s’impliquent dans le déploiement des Ateliers 360 aînés à l’échelle provinciale.

Au cours de l’année, une première évaluation de l’implantation du programme aura lieu et fera l’objet d’un mémoire de maîtrise.

AVANCEMENT DES TRAVAUX :

Les Ateliers 360 aînés sont actuellement déployés à travers la province.

Pour réserver les Ateliers 360 aînés ou pour toute demande d’information, écrivez un courriel avec votre demande et vos coordonnées complètes à l’adresse suivante : ateliers360aines@outlook.com

La Fondation Jasmin Roy Sophie Desmarais sera en mesure de répondre à toutes interrogations concernant le projet de sensibilisation par la réalité virtuelle.

COMMUNICATIONS :

S.o.

ÉCRITS :

S.o.