Taille de la police

Participation sociale des aînés : des savoirs à l’action

Thématique : Co chercheur

CHERCHEUR(E) PRINCIPAL(E) :

Andrée Sévigny, Université Laval

ÉQUIPE DE CHERCHEURS :

Hélène Carbonneau (co-chercheure), Université du Québec à Trois-Rivières

Serge Dumont (co-chercheur), Université Laval

Pierre-Jacob Durand (co-chercheur), Université Laval

Sophie Éthier (co-chercheure), Université Laval

Julie Fortier (co-chercheure), Université Laval

Éric Gagnon (co-chercheur), Université Laval et CSSS de la Vieille-Capitale

Charles Gaucher (co-chercheur)

Benjamin Gottlieb (co-chercheur)

Catherine Gucher (co-chercheure)

Mélanie Levasseur (co-chercheure), Université de Sherbrooke

Ignace Olazabal (co-chercheur)

Steve Paquet (co-chercheur)

Christian Pradier (co-chercheur)

André Tourigny (co-chercheur), Université Laval

 

Marie Beaulieu (collaboratrice), Université de Sherbrooke

Normand Boucher (collaborateur)

Judith Gagnon (collaboratrice)

Suzanne Garon (collaboratrice), Université de Sherbrooke

Manal Guirduis-Younger (collaborateur)

Nadine Larivière (collaboratrice)

Mario Paquet (collaborateur), Agence de la Santé et des services sociaux de Lanaudière

Émilie Raymond (collaboratrice), Université Laval

Huguette Robert (collaboratrice)

PERSONNEL DE LA CHAIRE :

S.o.

ORGANISME SUBVENTIONNAIRE ET MONTANT DE LA SUBVENTION :

Conseil de recherche en science humaine (CSRH), 199 973$

DATES DE RÉALISATION :

Avril 2013 à mars 2016

RÔLE JOUÉ PAR LA CHAIRE :

La Chaire a un rôle de collaboratrice dans ce projet puisque divers projets menés au sein de la Chaire mettent en valeur la participation sociale des aînés.

PROBLÉMATIQUE :

Dans le contexte du vieillissement massif de la population, l’enjeu de la participation sociale des personnes aînées interpelle tous les acteurs. L’augmentation du nombre de personnes aînées conjuguée à moult changements démographiques, culturels et économiques nous convie à revoir la représentation sociale associée à la vieillesse qui la décrit comme une période de repos ou encore teintée par le retrait social. En effet, sans minimiser la réalité plus difficile de certaines personnes aînées, il semble possible pour plusieurs de celles-ci, même celles ayant des limitations fonctionnelles, de développer des formes d’engagement et de contribution à la société. De fait, la participation sociale des personnes aînées est un champ de recherche novateur et déjà fort convoité (Raymond, Gagné, Sévigny et Tourigny 2008).

BUT OU QUESTION DE RECHERCHE :

Ce projet a pour but de créer un consortium de chercheurs et de praticiens afin de faire du transfert de connaissances sur la participation sociale des aînés. Des professeurs de quatre universités du Québec sont regroupés.

OBJECTIFS :

  1. Mettre en place et consolider la gouvernance du partenariat
  2. Développer et consolider une programmation de recherche
  3. Maximiser les liens entre les membres de l’équipe (chercheurs, partenaires, collaborateurs, étudiants)
  4. Développer un plan de mobilisation des connaissances

MÉTHODOLOGIE :

  1. Mise en place du comité directeur
  2. Mise en place du comité de coordination
  3. Mise en place d’un comité de travail sur le cadre théorique
  4. Mise en place d’un comité de travail sur le cadre méthodologique
  5. Rédaction de la programmation
  6. Sollicitation de la participation des collaborateurs à divers projets suivant leur propre expertise. Transfert des informations vers les collaborateurs. Favorisation des échanges entre chercheurs et partenaires. Préparation et bonification d’un modèle d’opérationnalisation d’un partenariat
  7. Mise en place d’un comité de travail sur la diffusion et la mobilisation des connaissances
  8. Mise en place de mécanismes assurant un soutien financier aux activités de diffusion et de mobilisation des connaissances
  9. Intégrer des jeunes chercheurs et des étudiants diplômés
  10. Mise en place d’un comité étudiant

AVANCEMENT DES TRAVAUX :

Une première grande rencontre d’équipe a eu lieu à l’automne 2013 afin de répertorier les travaux actuels des divers partenaires, ceux qu’ils souhaitent développer ainsi que de dresser un agenda des productions à venir. Une deuxième grande rencontre a eu lieu à l’automne 2014. Lors de cette rencontre, les membres ont été invités à échanger sur les principes et valeurs du partenariat, sous la forme d’un brainstorming. Les membres de différents comités de travail ont également fait état de l’avancement de leurs travaux. Finalement, l’équipe a fait état de la réalisation des travaux actuels et de ceux à venir. Plus spécifiquement, le projet de la Chaire sur l’action bénévole dans la lutte contre la maltraitance financière, dont la subvention du CHRS a été obtenue au printemps 2015, s’inscrit dans ce consortium.

COMMUNICATIONS :

S.o.

ÉCRITS :

Carbonneau, H., Sévigny, A., Levasseur, M., Raymond, E., Beaulieu, M, Éthier, S., & Beauchamp, J. (2013). La participation sociale, pour ajouter de la vie aux années : contributions de l’axe Interaction et soutien social du RQRV /Social participation, adding life to years : RQRV Interaction and social support group’s contributions. Médecine, Science, Amérique, 2(3), 37-51.