Taille de la police

Kévin St-Martin

DIPLÔME(S) OBTENU(S) :

Baccalauréat en psychologie à l’Université du Québec à Trois-Rivières.

PROGRAMME D’ÉTUDE ACTUEL :

Maitrise en travail social à l’Université de Sherbrooke.

TITRE DU PROJET D’ÉTUDE :

La réalité virtuelle comme outil de lutte contre la victimisation des personnes aînées.

BOURSES D’ÉTUDES ET MONTANTS :

Bourse d’études de la Fondation Jasmin Roy Sophie Desmarais – 5000$

Bourse de valorisation des travaux attribuée par l’Université de Sherbrooke – 500 $

DATE DE RÉALISATION :

Hiver 2019 à …

PROBLÉMATIQUE :

La portion de la population mondiale considérée comme âgée ne cesse d’augmenter. Il devient ainsi essentiel de mettre en place des initiatives pour répondre aux besoins et difficultés rencontrées par les personnes aînées. Notamment en ce qui a trait à la maltraitance, l’intimidation et l’âgisme; trois formes de victimisation qui peuvent avoir d’importantes conséquences sur la santé physique, mentale et sociale des personnes aînées. À cet égard, la Fondation Jasmin Roy Sophie Desmarais propose un projet (Les Ateliers 360) qui fait usage de la réalité virtuelle pour sensibiliser les personnes aînées à ces problématiques. Cela dit, à notre connaissance, il n’existe actuellement aucune étude mettant en relation directe la réalité virtuelle et les différentes formes de victimisation auxquels les personnes aînées peuvent être exposées. De plus, cette technologie est rarement utilisée auprès de cette population pour faire face à des enjeux de nature sociale.

BUT OU QUESTION DE RECHERCHE :

Le but de ce projet est de déterminer comment les personnes aînées réagissent à une activité de sensibilisation à la victimisation des personnes aînées au moyen de la réalité virtuelle.

OBJECTIFS :

À partir de l’évaluation de certains aspects de l’activité Les Ateliers 360 de la Fondation Jasmin Roy Sophie Desmarais, ce projet de recherche poursuit trois objectifs :

  • Identifier les éléments de l’activité Les Ateliers 360 qui sont retenus comme positifs ou négatifs par les personnes aînées.
  • Fournir des recommandations et des pistes d’amélioration pour de futures activités de sensibilisation en réalité virtuelle.
  • Contribuer à une réflexion sur la place de la réalité virtuelle dans la pratique du travail social.

MÉTHODOLOGIE :

Ce projet de recherche s’effectue en parallèle au lancement de l’activité Les Ateliers 360 de la Fondation Jasmin Roy Sophie Desmarais. Les Ateliers 360 correspondent à une activité visant à sensibiliser la population à trois formes de victimisations dont les personnes aînées peuvent être la cible, soit la maltraitance, l’intimidation et l’âgisme. Le projet de recherche consiste essentiellement en une étude de cas multiples, au travers de laquelle 9 séances spéciales de l’activité seront examinées et comparées les unes aux autres. Ce projet comporte 3 étapes : 1) Un état des connaissances sur la réalité virtuelle et les personnes aînées; 2) L’étude de cas qui implique une analyse documentaire, une évaluation d’artéfacts, l’administration d’un questionnaire sociodémographique, l’observation directe des activités et des groupes de discussion focalisée; 3) La diffusion et le transfert de connaissances.

En se basant sur le cadre conceptuel du modèle des sept facteurs affectant l’expérience client de Moville et sur le cadre théorique de l’apprentissage socio-émotionnel, les données seront analysées grâce au logiciel de traitement de données qualitatives NVivo. Les résultats de ce projet de recherche serviront ultimement à la production d’un mémoire de maîtrise visant à apporter une meilleure connaissance sur les réactions des personnes aînées utilisant la réalité virtuelle dans le contexte d’une activité de sensibilisation à la maltraitance, l’intimidation et l’âgisme.

AVANCEMENT DES TRAVAUX :

Une évaluation de la portée de la littérature (scoping review) sur l’utilisation de la réalité virtuelle par les personnes aînées a été réalisée au travers de 16 banques de données électroniques. Au total, 4691 documents furent examinés en 2018-2019 et 58 furent retenus pour la production d’un état des connaissances.

L’ensemble de la démarche de recherche du présent projet a été rédigée et soumise pour évaluation au comité d’éthique de la recherche. Le projet est en attente d’approbation du comité d’éthique pour la poursuite des travaux.

COMMUNICATIONS :

  • Présentation d’une affiche à la 48e Réunion scientifique et éducative annuelle de l’Association Canadienne de Gérontologie (ACG) – 2019.
  • Présentation d’une affiche au 6e Colloque international du Reiactis – 2020.

ÉCRITS :

  • Chaire de recherche sur la maltraitance envers les personnes aînées (2018). La réalité virtuelle pour contrer l’intimidation envers les personnes aînées: un état des connaissances. Document inédit.