Taille de la police
Guide de pratique En Mains

Atelier - Guide de pratique En Mains

Atelier

Le guide de pratique En Mains a été conçu pour enrichir la réflexion éthique des professionnels qui interviennent auprès des personnes aînées maltraitées.

Pour ce faire, En Mains propose trois scénarios d’interventions en situation de maltraitance :

  1. La suspension de suivi
  2. L’accompagnement
  3. L’intervention visant à assurer plus de protection

Pour chacun de ces scénarios, le guide présente les valeurs en jeu, énumère des pistes de pratique et souligne les enjeux psychosociaux et éthiques soulevés par la pratique en contexte de maltraitance.

Consultez l’onglet Outils pédagogiques et guides de pratique pour de plus amples informations sur le contenu du guide de pratique En Mains.

Objectifs l’atelier

L’atelier de formation tiré du guide En mains, propose quatre objectifs d’apprentissage tous interreliés. Soit,

  1. Rafraîchir ses connaissances sur la maltraitance envers les personnes aînées sur le plan provincial et international
  2. Approfondir les enjeux éthiques et psychosociaux intimement associés à l’intervention en contexte de maltraitance
  3. Accompagner les participants dans une démarche d’intervention associant réflexivité et raisonnement éthique avant, pendant et après l’action
  4. Habiliter les participants à utiliser le guide de pratique En Mains

Description du contenu

Première partie : État des connaissances

D’entrée de jeu, un état des plus récentes connaissances sur la maltraitance envers les personnes aînées est dressé. Cela comprend des informations quant à sa définition (types et formes), son ampleur, ses facteurs de risque et de vulnérabilité, ainsi que ses conséquences physiques, psychologiques, sociales et économiques.

Cette ouverture assure une compréhension partagée de la problématique de la maltraitance telle que conçue au Québec et à l’international.

Seconde partie : Enjeux soulevés par l’intervention en situation de maltraitance

Cette partie de la formation met de l’avant les obstacles à la divulgation de situations de maltraitance et à la demande d’aide, les trois phases caractérisant le processus d’intervention (prévention, repérage et intervention), les enjeux soulevés par l’intervention dans un tel contexte, les dynamiques de l’intervention et l’importance de la complémentarité des approches.

Ce préambule permet d’assurer l’acquisition de connaissances essentielles à l’utilisation d’En Mains par les participants.

Troisième partie : Présentation du guide de pratique En Mains

Une brève description de la démarche entourant le développement du guide de pratique En Mains ouvre cette partie de la formation. À ce moment, les formateurs sont à même d’expliquer les éléments composant En Mains et d’accompagner les participants dans leur appropriation de ce nouveau guide de pratique.

Par la suite, les participants sont invités à mettre en pratique leurs connaissances par l’entremise d’exercices en s’appuyant sur des cas réels rencontrés dans leur pratique, tout en respectant les standards de confidentialité et du secret professionnel.

Durée

Une journée (7 heures)

Public

Cette journée de formation est conçue pour les intervenants et professionnels du réseau de la santé et des services sociaux et les intervenants du milieu communautaires qui sont appelés à interagir avec des personnes aînées potentiellement en situation de maltraitance.

Pour une implantation maximale de l’outil En mains dans la pratique quotidienne, les superviseurs cliniques et les gestionnaires d’équipes ou d’organismes sont conviés à la formation.

Méthode pédagogique

Exposé interactif favorisant le partage d’expériences ou de questionnements quant à l’intervention en situation de maltraitance.

Présentation PowerPoint.

Exercice pratique : les intervenants sont invités à travailler en petites équipes afin d’appliquer leurs acquis de l’atelier à un exemple tiré de leur pratique.

Une attestation de participation à l’atelier sera remise aux participants.

Le guide En mains est disponible gratuitement sur le site Internet du National Initiative for the Care of the Elderly (NICE).

Coût de l’atelier

Les honoraires des formateurs et les coûts associés à la préparation de l’atelier sont assumés par la Chaire.

Les frais suivants doivent être assumés par l’organisme qui demande l’atelier :

  • Frais de déplacement des formateurs
  • Frais de repas des formateurs
  • Frais d’hébergement (s’il y a lieu)

Réservation d’un atelier En Mains

Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à communiquer avec la Chaire par courriel ou par téléphone au : 1 819 780-2220 poste 45621.