Notre expertise

Maltraitance

Cette section donne accès aux principaux projets de recherche de la Chaire sur la maltraitance envers les personnes aînées, ainsi qu’aux plus récentes connaissances développées. Elle comprend un aperçu de l’évolution de nos travaux et du contexte dans lequel ils s’inscrivent, ainsi qu’une présentation sommaire de chacun de nos projets.

 

Évolution des travaux de la Chaire sur la maltraitance envers les personnes aînées

La Chaire de recherche sur la maltraitance envers les personnes aînées a été créée comme une des actions structurantes du premier Plan d’action gouvernemental pour contrer la maltraitance envers les personnes aînées en 2010. Elle avait comme mandat initial « d’accroître les connaissances de[s] chercheurs et praticiens dans les champs de la prévention, du dépistage et des interventions [en] développ[ant] [les] connaissances théoriques et empiriques sur les facteurs de vulnérabilité et de risque ainsi que sur les conséquences de la maltraitance pour les personnes qui la vivent. » Renouvelée dans le cadre du second Plan d’action gouvernemental pour contrer la maltraitance envers les personnes aînées en 2017, la Chaire a vu son mandat s’élargir pour inclure l’intimidation envers les personnes aînées et la bientraitance comme approche complémentaire à la lutte contre la maltraitance. Il est à noter qu’une page sur notre site, telle que celle-ci, est dédiée à la présentation des travaux menés pour chacun de ces deux nouveaux mandats.

En neuf ans d’activités, la Chaire a mené plus d’une cinquantaine de projets de recherche. Certains d’entre eux ont reçu du financement d’organismes subventionnaires reconnus sur la scène provinciale, nationale et internationale, d’autres furent menés à même le financement annuel versé par le Gouvernement du Québec. Il importe également de souligner l’apport intellectuel d’étudiants du 2e et 3e cycle universitaire au corpus de connaissances produit par la Chaire depuis sa création.

Seuls les projets en cours seront exposés dans la section qui suit. Un clic sur le titre du projet, donne accès à une fiche détaillée. Les travaux terminés, ainsi que les productions des étudiants sont exposés dans la section « Recherches ».

Connaissances sur la maltraitance envers les personnes aînées développées par la Chaire

Projet – Comité de travail sur la terminologie québécoise

Le comité de travail sur la terminologie québécoise a pour mandat de bonifier et de préciser la terminologie francophone de la maltraitance envers les personnes aînées afin qu’elle fasse consensus et représente l’évolution des connaissances pratiques et scientifiques depuis le déploiement du Plan d’action gouvernemental pour contrer la maltraitance envers les personnes aînées en 2010.

Projet – Maltraitance psychologique et financière envers les personnes aînées ayant des incapacités au Québec

Ce projet, financé par l’Office des personnes handicapées du Québec (OPHQ), est mené en collaboration avec le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de l’Estrie – Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke (CIUSSS de l’Estrie-CHUS). Il vise à documenter de façon théorique et pratique la problématique de la maltraitance psychologique, financière et matérielle envers les personnes aînées ayant des incapacités les mettant en situation de handicap sur le territoire estrien.

Projet – Programme de promotion du « bien vivre ensemble » et de lutte contre la maltraitance entre résidents : Améliorer la vie collective en résidence privée pour aînés

Ce projet a pour but de développer et d’implanter un programme visant la promotion du « bien vivre ensemble » et la lutte contre les situations de maltraitance entre résidents au sein de résidences privées pour aînés. Les travaux de recherche liés au développement de ce programme d’intervention font suite aux conclusions du projet Améliorer la vie collective en résidence privée pour aînés : établir les besoins en matière de lutte contre la maltraitance entre résidents et de promotion du « bien vivre ensemble ».

Projet – Trajectoires de services locaux intersectorielles en matière de lutte contre la maltraitance envers les personnes aînées

Ce projet, qui se déroulera sur un an, a pour but de produire des trajectoires de services locaux en matière de lutte contre la maltraitance, tout en développant une démarche méthodologique reproductible dans les diverses régions du Québec. Les activités de recherche se déroulent sur le territoire du Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montérégie-Ouest (CISSSMO).

Projet – Atelier 360 pour les aînés

Les Ateliers 360 pour les aînés ont pour objectif de sensibiliser les personnes aînées, leurs proches et les intervenants à la thématique de la maltraitance, de l’intimidation et de l’âgisme à l’aide de la réalité virtuelle. Les Ateliers 360 ont pour finalité le développement de saines habitudes de vie relationnelles et émotionnelles envers les personnes aînées. Ce projet est mené en collaboration avec la Fondation Jasmin Roy et Sophie Desmarais. Après avoir participé à l’état des connaissances, à la première mouture des scénarios et à l’écriture du Guide d’animation, la Chaire sera responsable de l’animation des activités de sensibilisation dans la province.

Pour terminer, l’équipe de la Chaire de recherche vous souhaite une bonne exploration de son site web.

Intimidation

Cette section regroupe les principaux projets de recherche de la Chaire sur l’intimidation envers les personnes aînées, ainsi qu’aux plus récentes connaissances développées. Elle comprend un aperçu de l’évolution de nos travaux et du contexte dans lequel ils s’inscrivent, ainsi qu’une présentation sommaire de chacun de nos projets.

 

Évolution des travaux de la Chaire sur l’intimidation envers les personnes aînées

Les travaux sur l’intimidation menés par la Chaire se sont amorcés en 2014, à la suite de la participation au Forum sur la lutte contre l’intimidation organisé par le Gouvernement du Québec. Il y a d’abord eu documentation scientifique du phénomène de l’intimidation envers les personnes aînées, ainsi que des démarches de clarification conceptuelle en s’appuyant sur les connaissances développées en matière de lutte contre la maltraitance envers les personnes aînées. Ces étapes de collecte d’information et de différentiation conceptuelle constituent, encore aujourd’hui, les fondations des travaux menés par la Chaire sur le sujet.

En novembre 2015, le déploiement du Plan d’action concerté pour prévenir et contrer l’intimidation 2015-2018 (PACI) est venu encadrer, mais aussi diversifier les travaux sur le phénomène. En effet, la Chaire a été identifiée comme partenaire dans la réalisation de deux mesures.

  • La première, c’est-à-dire la mesure 3.16, avait pour objectif d’« [É]laborer et de diffuser des outils de sensibilisation et d’information, et de la formation, sur l’intimidation envers les personnes aînées en tenant compte des connaissances acquises au sujet de la maltraitance envers ces mêmes personnes. »
  • La seconde, la mesure 5.2, visait à « Documenter le phénomène de l’intimidation, y compris de l’intimidation en ligne, spécifiquement chez les personnes aînées, en tenant compte des connaissances acquises au sujet de la maltraitance envers celles-ci et des données disponibles selon le sexe. »

Depuis 2015, la Chaire a conduit plusieurs projets de recherche sur la problématique de l’intimidation envers les personnes aînées en lien avec chacune de ces mesures. Un clic sur le titre du projet donne accès à une fiche détaillée.

Connaissances sur l’intimidation envers les personnes aînées développées par la Chaire

Projet – DAMIA : Demande d’aide en contexte de maltraitance et d’intimidation chez les aînés

Guides de pratique :

Le guide de pratique se présente en deux fascicules. Le premier fascicule, intitulé Maximiser les activités de sensibilisation sur la maltraitance et l’intimidation envers les personnes aînées est conçu pour les personnes administratrices et coordonnatrices d’activités de sensibilisation des organismes communautaires. Il présente des informations générales sur la maltraitance et l’intimidation envers les personnes aînées et propose des pistes d’actions concrètes pour l’élaboration, la planification et l’animation des activités de sensibilisation. Le second fascicule, intitulé Animation d’activités de sensibilisation pour lutter contre la maltraitance et l’intimidation envers les personnes aînées, est conçu pour toutes les personnes, bénévoles ou employées, qui animent des activités de sensibilisation au sein d’organismes communautaires qui interviennent dans un contexte de maltraitance ou d’intimidation envers les personnes aînées, au Québec. Il comprend des informations et des pistes concrètes afin de préparer et soutenir les personnes qui animent les activités de sensibilisation en matière de lutte contre la maltraitance et l’intimidation envers les personnes aînées.

Projet – La clarification conceptuelle entre l’intimidation et la maltraitance envers les personnes aînées

Mémoire : L’intimidation envers les personnes aînées

La Chaire a déposé un mémoire au ministère de la Famille en novembre 2014 à la suite du Forum sur la lutte contre l’intimidation. Il présente d’abord un état des connaissances sur l’intimidation envers les personnes aînées en s’appuyant sur une recension de la littérature et amorce une clarification conceptuelle entre l’intimidation et la maltraitance. Puis il expose la position de la Chaire sur les pistes de prévention et d’intervention, ainsi que sur la façon de soutenir les acteurs engagés dans la lutte contre l’intimidation.

Article : L’intimidation envers les personnes aînées : un problème social connexe à la maltraitance?

La Chaire a publié un article dans le numéro spécial sur l’intimidation de la revue Service social de l’Université Laval. Il expose la clarification conceptuelle entre l’intimidation et la maltraitance qui avait été amorcée dans le cadre du mémoire déposé au ministère de la Famille en 2014, à l’aide de mises en situation. Les principaux éléments conceptuels communs et distinctifs entre l’intimidation et à la maltraitance envers les personnes aînées ont été consignés dans un tableau synthèse.

Projet – La cyberintimidation envers les personnes aînées : États des connaissances et exploration de pistes d’action

Essai : La cyberintimidation envers les personnes aînées : États des connaissances et exploration de pistes d’action

Marika Lussier-Therrien a complété en juin 2016 un essai dans le cadre de sa maîtrise en service social à l’Université de Sherbrooke, sous la direction de Marie Beaulieu. Il vise à faire l’état des connaissances sur la cyberintimidation envers les personnes aînées et à explorer les pistes d’action en s’appuyant sur une recension des écrits ainsi qu’à l’aide d’entrevues réalisées auprès d’acteurs clés.

Article : La cyberintimidation chez les aînés : de la théorie à la pratique.

Marika Lussier Therrien et Marie Beaulieu publièrent un article dans la revue Vie et vieillissement en 2018 afin d’exposer un survol de l’état des connaissances sur la cyberintimidation chez les personnes aînées et à présenter des axes d’intervention et des stratégies en matière de lutte contre ce problème nouvellement identifié.

Pour terminer, l’équipe de la Chaire de recherche vous souhaite une bonne exploration de son site web.

Bientraitance

Cette section donne accès aux principaux projets de recherche de la Chaire sur la bientraitance envers les personnes aînées, ainsi qu’aux plus récentes connaissances développées sur le sujet. Elle comprend un aperçu de l’évolution de nos travaux et du contexte dans lequel ils s’inscrivent, ainsi qu’une présentation sommaire de chacun de nos projets.

 

Évolution des travaux de la Chaire sur la bientraitance envers les personnes aînées

En matière de bientraitance, les travaux de la Chaire furent officiellement amorcés dans le cadre d’une consultation du Secrétariat aux aînés en vue de la préparation du second Plan d’action gouvernemental pour contrer la maltraitance envers les personnes aînées (PAM-2) qui fut déployé en 2017. Dès lors, la bientraitance a été introduite à titre d’approche conceptuelle et pratique complémentaire à celle de la lutte contre la maltraitance envers les personnes aînées.

Les travaux menés par la Chaire sur cette thématique de recherche s’inscrivent dans les orientations 1 et 4 du Plan d’action gouvernemental pour contrer la maltraitance envers les personnes aînées 2017-2022, soit, respectivement, le fait de Prévenir la maltraitance et promouvoir la bientraitance dans un contexte de lutte contre la maltraitance et le fait de Développer les connaissances et améliorer le transfert des savoirs sur la maltraitance et la bientraitance. La Chaire a été identifiée comme partenaire dans la réalisation de deux mesures.

  • La première, c’est-à-dire la mesure 8, avait pour objectif de « Promouvoir la bientraitance en résidences privées pour aînés par des activités et des outils de sensibilisation. »
  • La seconde, la mesure 13, réfère au fait de « Diffuser les outils et les formations disponibles sur la maltraitance et la bientraitance envers les personnes aînées dans les établissements d’enseignement du réseau de l’éducation et de l’enseignement supérieur. »

Pour réaliser ces mesures, la Chaire mène des projets sur la bientraitance en résidence pour personne aînée (RPA) financés par le Conseil de recherche en sciences humaines du Canada (CRSH). Des étudiants de 2e et 3e cycle universitaire contribuent également à l’atteinte de ces objectifs par le biais de leurs travaux respectifs. Il vous est possible de télécharger gratuitement les productions de la Chaire sur le thème de la bientraitance en cliquant sur les hyperliens insérés dans les sections suivantes.

Connaissances sur la bientraitance envers les personnes aînées développées par la Chaire

Projet – État des connaissances sur la bientraitance envers les personnes aînées

Article : Bientraitance des aînés, une nouvelle approche d’intérêt pour les travailleurs sociaux

Dans le cadre de cet article, Sarah Pomar Chiquette et Marie Beaulieu exposent quelques-unes des définitions associées à la bientraitance chez les personnes aînées, tout en les mettant en lien avec les plus récentes connaissances scientifiques sur le sujet. Elles mettent une emphase sur la plus-value, pour les travailleuses et travailleurs sociaux, d’inclure dans leur pratique auprès des personnes aînées une approche fondée sur la bientraitance puisque celle-ci est en conformité avec leurs principes professionnels.

Essai : Bientraitance des aînés : nouveau paradigme à conjuguer à la lutte contre la maltraitance

Sarah Pomar Chiquette a complété, en 2019, un essai dans le cadre de sa maîtrise en service social à l’Université de Sherbrooke, sous la direction de Marie Beaulieu. Il vise à faire l’état des connaissances sur la bientraitance envers les personnes aînées à partir d’une recension des écrits scientifiques et de l’analyse d’un modèle de gestion des coopératives de solidarité en habitation pour personnes aînées.

Projet – Améliorer la vie collective en résidence privée pour aînés : établir les besoins en matière de lutte contre la maltraitance entre résidents et de promotion du « bien vivre ensemble »

Ce projet, mené en partenariat avec les résidences Chartwell, avait pour but de documenter la maltraitance entre résidents vivant en résidence privée pour aînés (RPA) et la signification du « bien vivre ensemble » selon le point de vue de trois groupes distincts : les résidents, les employés et les cadres (directeurs généraux et cadres corporatifs) afin de circonscrire leurs besoins en termes de lutte contre la maltraitance entre résidents et de promotion du « bien vivre ensemble ».

Projet – Programme de promotion du « bien vivre ensemble » et de lutte contre la maltraitance entre résidents : Améliorer la vie collective en résidence privée pour aînés

Ce projet a pour but de développer et d’implanter un programme visant la promotion du « bien vivre ensemble » et la lutte contre les situations de maltraitance entre résidents au sein de résidences privées pour aînés. Il prend appui sur les conclusions du projet Améliorer la vie collective en résidence privée pour aînés : établir les besoins en matière de lutte contre la maltraitance entre résidents et de promotion du « bien vivre ensemble ».

Projet – Atelier 360 pour les aînés

Les Ateliers 360 pour les aînés ont pour objectif de sensibiliser les personnes aînées, leurs proches et les intervenants à la thématique de la maltraitance, de l’intimidation et de l’âgisme à l’aide de la réalité virtuelle. Les Ateliers 360 ont pour finalité le développement de saines habitudes de vie relationnelles et émotionnelles envers les personnes aînées. Ce projet est mené en collaboration avec la Fondation Jasmin Roy et Sophie Desmarais. Après avoir participé à l’état des connaissances, à la première mouture des scénarios et à l’écriture du Guide d’animation, la Chaire sera responsable de l’animation des activités de sensibilisation dans la province.

Pour terminer, l’équipe de la Chaire de recherche vous souhaite une bonne exploration de son site web.

Désolé

Aucune publication trouvée.