Taille de la police

Marie Beaulieu est nommée membre de la Commission de formation et de recherche de l’École nationale de police du Québec. (12 décembre 2016)

Thématique : Engagement scientifique
  • Donner des avis au conseil d’administration de l’École nationale de police du Québec sur la formation policière.
  • Tenir « […] le conseil d’administration informé de l’évolution de la recherche dans le domaine de la formation policière, et en particulier de celle qui concerne l’adaptation de la formation aux besoins de la carrière policière et à ceux des organisations ».
  • Donner des avis « au ministre de la Sécurité publique sur toute question qu’il [leur] soumet, […]»
  • Faire de façon périodique un bilan du perfectionnement professionnel et un bilan du perfectionnement de service.

*Consultez le site Internet du ministère de la Sécurité publique pour de plus amples informations.

Parmi les 15 membres du comité figurent le directeur général de l’École, ainsi que le directeur de la formation qui y siège de façon permanente, puis 13 personnes qui sont sélectionnées par le ministre pour un mandat de trois ans renouvelable. Deux d’entre elles sont des professeurs de l’École, six proviennent des diverses composantes du milieu policier et cinq sont choisies en raison de leur compétence. Les projets Arrimage et IPAM menés par la Chaire en collaboration avec le Service de Police de la ville de Montréal ont eu des retombées très positives au sein de ce service policier en matière de lutte contre la maltraitance envers les personnes aînées. Ils sont des exemples de bonnes pratiques diffusés par le ministère de la Sécurité publique. Il est certain que ce succès a eu un effet positif sur la candidature de Marie Beaulieu à cette commission.

Les membres de la Chaire la félicitent de cette belle reconnaissance.