Taille de la police

La Chaire participe au comité de travail pour le développement d’une politique type pour contrer la maltraitance envers les personnes aînées en milieu d’hébergement et de soins de longue durée. (21 avril 2016)

Un comité de travail a été mis sur pied afin de mener à terme les travaux. Il se compose de:

  • Sarita Israël : Coordonnatrice de la pratique de pointe pour contrer la maltraitance envers les personnes aînées, Centre affilié universitaire en gérontologie sociale du CIUSSS du Centre-Ouest-de-l’île-de-Montréal
  • Anne Fournier : Soutien au transfert des connaissances et projets spéciaux en maltraitance, Centre affilié universitaire en gérontologie sociale du CIUSSS du Centre-Ouest-de-l’île-de-Montréal
  • Marie-Ève Manseau-Young : Agente de planification, de programmation et de recherche, Ligne Aide Abus Aînés
  • Claire-Joane Chrysostome : Adjointe au développement de la mission universitaire, du partenariat et du rayonnement; Coordonnatrice du comité d’éthique à la recherche, Centre affilié universitaire en gérontologie sociale du CIUSSS du Centre-Ouest-de-l’île-de-Montréal
  • Linda August : Chef de l’administration de programme – Soutien à l’autonomie des personnes âgées (SAPA) hébergement, CIUSSS du Centre-Ouest-de-l’île-de-Montréal.

L’équipe a également sollicité trois experts externes soit :

  • Marie Beaulieu : Titulaire de la Chaire de recherche sur la maltraitance envers les personnes aînées, Université de Sherbrooke
  • Josée Bernier : Adjointe à la direction du programme Soutien à l’autonomie des personnes âgées (SAPA), CIUSSS de l’Estrie-CHUS
  • Paul Martel : Coordonnateur régional du Plan d’action gouvernemental pour contrer la maltraitance envers les personnes aînées  -Estrie, CIUSSS de l’Estrie-CHUS (Memphrémagog)

Les travaux du comité furent donc amorcés en décembre 2015. Ils prennent appui sur les normes et pratiques actuelles, ainsi que sur les données probantes en matière de lutte contre la maltraitance envers les personnes aînées. Le comité de travail vise à développer une politique type pour contrer la maltraitance envers les personnes aînées spécifique au contexte des Centres d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD), mais qui pourra être adaptée et implantée dans tout autre milieu d’hébergement. La politique va bon train. Une première version pour validation auprès de partenaires au sein du CIUSSS du Centre-Ouest-de-l’île-de-Montréal a déjà circulé et le comité s’affaire actuellement à y apporter des modifications. La version finale de la politique type devrait être remise au MSSS et au MF au cours des prochaines semaines.