Taille de la police

La Chaire obtient le financement du ministère de la Famille afin de prolonger ses activités de deux années, soit jusqu’en octobre 2017. (17 février 2016)

Thématique : Rapport annuel

Grâce à la politique Vieillir et vivre ensemble. Chez soi, dans sa communauté, au Québec adoptée en 2012, le Plan d’action gouvernemental pour contrer la maltraitance envers les personnes aînées, qui devait venir à terme en 2015 a été prolongé jusqu’en 2017. Nous sommes heureux de vous annoncer que la Chaire, l’Université de Sherbrooke et le Secrétariat aux aînés du ministère de la Famille ont signé une entente qui assure la prolongation des activités de la Chaire jusqu’en octobre 2017. Nous bénéficierons d’un budget de 200 000$ par an afin d’atteindre nos objectifs. Cela nous permettra notamment de poursuivre les activités en cours dans nos projets dits « pro bono », donc qui n’engagent pas de subventions provenant de partenaires externes.

Puisqu’il s’agit d’une prolongation de l’entente initiale de 2010, nos activités resteront sensiblement les mêmes à quelques détails près. Un des principaux éléments qui s’est ajouté à notre mandat est celui de développer les connaissances théoriques et pratiques à l’égard de l’intimidation envers les personnes aînées. Ce mandat découle de deux mesures du Plan d’action concerté pour prévenir et contrer l’intimidation 2015-2018 (mesures 3.16 et 5.2) pour lesquelles la Chaire a été nommée comme principal partenaire. Des activités sont déjà engagées dans ce domaine par l’entremise de trois projets :

Visitez régulièrement notre site Internet pour rester informés sur nos activités et l’avancement de nos travaux!