Taille de la police

La Chaire était présente au Forum des partenaires pour contrer la maltraitance envers les personnes aînées et à l’une des journées de formation des coordonnateurs régionaux qui se sont déroulés du 17 au 19 juin. (6 août 2015)

Thématique : Formation

Cette journée a débuté par un mot d’ouverture de Mme Charbonneau, ministre de la Famille responsable des Aînés, de la Lutte contre l’intimidation et de la région de Laval. Au cours de l’avant-midi, les participants ont pu entendre M. Barette, sous-ministre adjoint aux Aînés, faire un bilan des cinq premières années du Plan d’action gouvernemental de lutte contre la maltraitance envers les personnes aînées 2010-2015. Puis, ils ont pu en apprendre davantage sur les résultats préliminaires de la mise en place du projet pilote sur l’entente sociojudiciaire en Mauricie qui furent présentés par l’équipe responsable de sa mise en œuvre. L’après-midi avait pour thème la bientraitance. Marie Beaulieu a tout d’abord donné une conférence qui avait pour objectif de positionner l’arrimage entre la bientraitance des personnes aînées et la lutte contre la maltraitance; deux pratiques distinctes, mais complémentaires. M. Villemure, éthicien, a poursuivi avec une conférence-atelier au cours de laquelle il amenait les participants à réfléchir activement sur la définition du terme bientraitance, mais aussi sur d’autres termes associés comme : les normes, les valeurs, la morale, les règles, les lois, etc. La journée s’est conclue avec un mot de la sous-ministre au ministère de la Famille, Mme Bérubé.

Suite à ce Forum, les coordonnateurs régionaux ont poursuivi leur formation continue les 18 et 19 juin; deux journées organisées par le Secrétariat aux aînés qui leur étaient spécifiquement dédiées. Marie Beaulieu, de la Chaire de recherche sur la maltraitance envers les personnes aînées, a été invitée le 18 juin à leur donner une conférence sur le Guide Arrimage sur la pratique en duo intersectoriel policier/intervenant du réseau public ou communautaire du secteur de la santé et des services sociaux, ainsi que sur le projet de partage des savoirs du Réseau canadien pour la prévention du mauvais traitement des aînés (RCPMTA). Lors de cette journée, des membres du Centre de recherche et d’expertise en gérontologie sociale (CREGES), ainsi que de la Pratique de pointe en matière de lutte contre la maltraitance envers les personnes aînées et de la Ligne Aide Abus Aînés (LAAA) ont également été invités à présenter les résultats de leurs travaux. Plus spécifiquement, les membres du CREGES ont présenté leur projet portant sur leur Guide d’autoévaluation et de révision des politiques et des mécanismes internes en matière de lutte contre la maltraitance destiné aux gestionnaires d’établissements de soins et de santé, alors que les membres de la Pratique de pointe et de la LAAA ont présenté leur projet «Ce n’est pas correct! », une adaptation de la formation validée « It’s not right ».