Taille de la police

La Chaire est activement engagée dans le Comité sur la révision de la terminologie en matière de lutte contre la maltraitance envers les personnes aînées. (6 août 2015)

Thématique : Engagement scientifique

Marie-Ève Manseau-Young (Agente de planification, de programmation et de recherche Ligne provinciale Aide Abus Aînés et également membre active dans la pratique au sein de la Chaire de recherche sur la maltraitance), la Chaire, ainsi que deux coordonnateurs régionaux, soit Paul Martel (région de l’Estrie) et Robert Simard (région de la Capitale-Nationale). Le travail de ce comité s’appuie sur le constat de la pluralité des terminologies en usage et de l’importance, 5 ans après la mise en place du Plan d’action gouvernemental pour lutter contre la maltraitance envers les personnes aînées 2010-2015 (PAM) d’harmoniser nos vocables pour que les acteurs de terrain, de recherche et de politiques publiques parlent d’une même voix.

Avec la prolongation actuelle du PAM à travers la politique Vieillir et vivre ensemble (VVE), le Comité vise à bonifier et à préciser la terminologie de la maltraitance envers les personnes aînées afin qu’elle fasse consensus et représente l’évolution des connaissances et des pratiques au cours des cinq dernières années. Les membres qui y participent ont notamment pour mandat de distinguer les formes de maltraitance (violence et négligence) des types de maltraitance (physique, psychologique, sexuelle, matérielle ou financière, violation des droits, organisationnelle et âgisme), de préciser les définitions et de donner des exemples et des indices plus concrets pour chacun des types, ainsi que de poser plus clairement la notion d’intention ou de non-intention de la personne maltraitante.

Au terme de ce travail, un document synthèse de deux pages sera produit. Il servira d’outil à la sensibilisation et à la formation des différents acteurs engagés dans la lutte contre la maltraitance envers les personnes aînées.

La prochaine rencontre du comité aura lieu au cours des prochaines semaines. À l’automne, un séminaire synthétisant les étapes du travail réalisé par le comité sera mis en ligne sur le site de la Chaire. Restez à l’affût!