Taille de la police

Annie Riendeau, étudiante à la maîtrise en travail social à l’Université de Sherbrooke et travailleuse sociale au CSSS de Memphrémagog, a complété son essai de maîtrise

Thématique : Étudiants

Son essai porte sur les enjeux associés à l’intervention visant à contrer la maltraitance envers les personnes aînées à domicile au Québec.

Annie Riendeau a été assistante de recherche pour la Chaire de recherche durant près d’un an et demi. Elle a travaillé à poursuivre et développer un manuel d’intervention portant sur la maltraitance envers les personnes aînées. Durant ce temps elle a complété son essai de maîtrise portant sur les enjeux associés à l’intervention visant à contrer la maltraitance envers les personnes aînées vivant à domicile au Québec.

Cet essai visait, à partir d’une recension systématique des articles publiés par des chercheurs québécois, à décrire les enjeux, les défis et les limites que soulève l’intervention auprès des personnes aînées vivant à domicile. Pour conclure, une réflexion a été faite sur les enjeux non couverts par la recherche et sur les défis que pose l’intervention dans la pratique en travail social gérontologique.

Depuis quelques semaines, Annie a été embauchée à titre de travailleuse sociale au CSSS de Memphrémagog, nous lui souhaitons un vif succès dans sa nouvelle carrière!