Taille de la police

3 décembre La Chaire a participé à une rencontre du PAJMA

Thématique : Engagement scientifique

 

• encourager les dénonciations et à recueillir les éléments de preuves auprès des personnes aînées;

• offrir une écoute aux personnes aînées maltraitées;

• accompagner la personne aînée maltraitée à la cour;

• traiter les dossiers dans le respect et la volonté de la personne aînée maltraitée;

• mettre fin à la maltraitance.

Il regroupe des acteurs comme des juges, des avocats et des procureurs ainsi que des organismes comme le Centre d’aide aux victimes d’actes criminels (CAVAC) et le SAVA (soutien aux aînés victimes d’abus). (En savoir plus)

Lors de la rencontre du 3 décembre, Marie Beaulieu avait été invitée à faire une présentation aux juges de la Cour municipale de Montréal intitulée : La judiciarisation des situations de maltraitance envers les aînés. Quelques enjeux contemporains. Elle y abordait la lutte contre la maltraitance sur un plan plus général pour ensuite se centrer sur les nouvelles connaissances en matière juridique. La mise en place de ce programme démontre l’évolution des pratiques juridiques qui tendent graduellement à être plus sensibles à la réalité des personnes aînées. Dans un contexte de vieillissement populationnel, une adaptation du système judiciaire à cette réalité est nécessaire. L’approche visée tend vers une justice réparatrice où les sentences données tiennent compte du vécu de la personne aînée maltraitée et de ses besoins.

Lors de cette journée, Marie Beaulieu avait également été invitée à observer le déroulement d’une cause à la cour, mais celle-ci s’est réglée hors cour et l’observation a donc été annulée.

Il est certain qu’elle y retournera prochainement!

*Pour de plus amples informations sur l’adaptation du système judiciaire et de la justice réparatrice, vous pouvez consulter les travaux de Me Ann Margaret Soden une pionnière dans le droit des aînés au Canada. Elle dirige l’Institut du droit, de la politique et du vieillissement, ainsi que la Clinique juridique des aînés. Avec la collaboration de Roxane Leboeuf, coordonnatrice à la Chaire, elle a d’ailleurs écrit un chapitre sur le sujet (État de la pratique juridique québécoise dans les situations d’exploitation financière) dans le livre L’exploitation financière des personnes aînées : prévention, résolution et sanction publié par la Chaire et l’Équipe de recherche en droit des services financiers (GRDSF)