La clarification conceptuelle entre l’intimidation et la maltraitance envers les personnes aînées

CHERCHEUR(E) PRINCIPAL(E) :

Marie Beaulieu, Université de Sherbrooke

ÉQUIPE DE CHERCHEURS :

S.o.

PERSONNEL DE LA CHAIRE :

Marie-Ève Bédard, candidate au doctorat en gérontologie (UdeS) et auxiliaire de recherche

Roxane Leboeuf, Coordonnatrice de la Chaire et professionnelle de recherche

Marika Lussier-Therrien, étudiante à la maîtrise en service social (UdeS) et auxiliaire de recherche

Caroline Pelletier, étudiante au doctorat en gérontologie (UdeS) et auxiliaire de recherche

Jessica Calvé, étudiante à la maîtrise en service social (UdeS) et auxiliaire de recherche

 et l’ensemble des membres de l’équipe recherche

ORGANISME SUBVENTIONNAIRE ET MONTANT DE LA SUBVENTION :

Pro bono à même les fonds de la Chaire

DATES DE RÉALISATION :

Phase 1 : Juillet 2014 à novembre 2014

Activités associées au Forum sur l’intimidation (2 octobre 2014)

Phase 2 : Décembre 2014 à octobre 2015

En raison des nombreuses demandes de conférences et de l'intérêt grandissant pour cette problématique, la Chaire a décidé de poursuivre son travail de développement des connaissances et de clarification conceptuel dans ce nouveau champ.

Phase 3 : Novembre 2015 à octobre 2017

Lors de la prolongation du mandat de la Chaire (2015-2017), la recherche spécifique sur l’intimidation envers les personnes aînées a été intégrée aux nouvelles orientations.

En novembre 2015, le Plan d’action concerté pour prévenir et contrer l’intimidation fût déposé. Il est venu baliser les travaux de la Chaire au sujet de l’intimidation envers les personnes aînées en l’identifiant comme principal partenaire pour la réalisation de deux mesures soit les mesures :

  • 3.16 qui a pour objectif d’« [é]laborer et de diffuser des outils de sensibilisation et d’information, et de la formation, sur l’intimidation envers les personnes aînées en tenant compte des connaissances acquises au sujet de la maltraitance envers ces mêmes personnes».
  • 5.2 qui a pour objectif de « Documenter le phénomène de l’intimidation, y compris de l’intimidation en ligne, spécifiquement chez les personnes aînées, en tenant compte des connaissances acquises au sujet de la maltraitance envers celles-ci et des données disponibles selon le sexe.»;

Ce plan est effectif jusqu’en novembre 2018.

Le présent projet s’inscrit dans la réalisation de la mesure 5.2

LIENS AVEC LES OBJECTIFS DE LA CHAIRE :

Objectif 1 : Développer des connaissances théoriques, empiriques et pratiques (praxéologiques) sur : les formes et types de maltraitance; les facteurs de vulnérabilité et de risque associés à la maltraitance ; les conséquences de la maltraitance ; le profil de la personne qui maltraite ; la bientraitance; l’intimidation (y compris l’intimidation en ligne).

RÔLE JOUÉ PAR LA CHAIRE :

Leader du projet

PROBLÉMATIQUE :

Le 2 octobre 2014, le gouvernement du Québec invitait plusieurs partenaires, dont la Chaire, à se prononcer sur l’intimidation envers les populations qu’ils desservent dans le cadre d’un forum. Ce Forum sur la lutte contre l’intimidation nommé Ensemble contre l’intimidation! avait pour but de faire un état de la situation de l’intimidation envers diverses clientèles et dans différents contextes pour ensuite dégager des orientations et des pistes d’action de prévention, d’intervention et de soutien aux acteurs. Ultimement, les propos recueillis lors du Forum et à travers l’appel à mémoires qui a suivi devaient servir de base à l’élaboration et à l’adoption d’un plan d’action concerté de lutte contre l’intimidation.

Ce Plan intitulé Plan d’action concerté pour prévenir et contrer l’intimidation 2015-2015 fût mis en place le 18 novembre 2015. Des 53 mesures proposées, 11 ciblent spécifiquement les personnes aînées. La Chaire a d’ailleurs été identifiée comme principal partenaire pour la réalisation des mesures 3.16 et 5.2. Bien que l’intimidation envers les jeunes soit une problématique qui a fait l’objet d’un vaste mouvement social de lutte et de revendication d’acteurs, cette problématique était très peu soulevée par les acteurs oeuvrant auprès des personnes aînées. Par ailleurs, la littérature scientifique à ce sujet est très pauvre tant au Québec, au Canada qu’à l’international. Les connaissances à l’égard de l’intimidation envers les personnes aînées sont donc toutes à construire. Selon la Chaire, il importe de le faire en s’appuyant sur les connaissances acquises à l’égard de la maltraitance puisque la littérature et l’expérience des professionnels de terrain permettent d’avancer que ces deux problématiques sont certainement très connexes.

BUT OU QUESTION DE RECHERCHE :

En 2014, ce projet visait à documenter le phénomène de l’intimidation envers les personnes aînées en vue de faire un état des connaissances cette problématique et d’amorcer une clarification conceptuelle entre la maltraitance et l’intimidation. Il visait également à proposer des pistes d’action de prévention, d’intervention et de soutien aux acteurs. Depuis la mise en place du Plan d’action concerté pour prévenir et contrer l’intimidation novembre 2015, ce projet poursuit les mêmes buts, mais ils sont maintenant enchâssé dans la réalisation de la mesure 5.2 du Plan d’action qui a pour objectif de « Documenter le phénomène de l’intimidation, y compris de l’intimidation en ligne, spécifiquement chez les personnes aînées, en tenant compte des connaissances acquises au sujet de la maltraitance envers celles-ci et des données disponibles selon le sexe.»

OBJECTIFS :

Phases 1 et 2 

  1. Documenter l’intimidation envers les personnes aînées;
  2. Faire une clarification conceptuelle entre l'intimidation et la maltraitance envers les personnes aînées
  3. Participer au Forum sur l’intimidation du 2 octobre 2014;
  4. Réaliser un transfert de connaissance au moyen d’un mémoire à remettre au ministère de la Famille, d’articles scientifiques et par des communications orales.

Phase 3 

  1. Mise sur pied d’un sous-comité de travail sur l’intimidation au sein de la Chaire qui a pour objectif de proposer un plan de travail pour la réalisation des deux mesures du Plan d’action concerté pour prévenir et contrer l’intimidation. Le sous comité a également pour objectif de proposer un plan de transfert des connaissances à l’égard de l’intimidation envers les personnes aînées.
  2. Poursuite du travail de clarification conceptuelle en s’appuyant sur les connaissances acquises à l’égard de la maltraitance ainsi que sur les connaissances développées dans les 3 autres projets en cours sur l’intimidation.
  3. Transfert des connaissances au moyen d’articles scientifiques, de communications orales et de l’ajout d’un onglet dans le site Internet.

MÉTHODOLOGIE :

Phases 1 et 2

  • Recension des écrits internationaux sur cinq ans (2009 à 2014)
  • Analyse, par l’ensemble des membres de la Chaire, du Cahier du participant remis par le ministère de la Famille en vue de se préparer au Forum
  • Participation de Marie Beaulieu au Forum sur l’intimidation
  • Rédaction d’un mémoire sur l’intimidation envers les personnes aînées par l’ensemble des membres de la Chaire.
  • Rédaction d'un article scientifique afin d'approfondir la réflexion amorcée dans le mémoire.

Phase 3 

  • Mise sur pied d’un sous-comité sur l’intimidation au sein de la Chaire afin de proposer un plan de travail et un plan de transfert de connaissance.
  • Ajout d’un nouveau thème sur l’intimidation dans les sections Veilles scientifiques sur le site Internet de la Chaire.
  • Rencontres ponctuelles des membres du comité afin de partager les connaissances sur l’intimidation développées dans le cadre des autres travaux de la Chaire et d’analyser comment elles peuvent bonifier la clarification conceptuelle de l’intimidation envers les personnes aînées.
  • Production d’articles scientifiques, de communications orales et ajout d’un onglet nommé Intimidation sur le site Internet de la Chaire qui permet de diffuser au fur et à mesure les connaissances produites sur l’intimidation.

AVANCEMENT DES TRAVAUX :

Phase 1

La Chaire a reçu le Cahier du participant au cours de l’été 2014. En vue d’aider Marie Beaulieu à se préparer pour sa présentation du Forum, l’ensemble des membres de la Chaire a pris connaissance du Cahier et ont échangé et critiqué son contenu lors d’une rencontre d’équipe prévue à cet effet. En parallèle, une recension des écrits a été réalisée sur le sujet de l’intimidation envers les personnes aînées. Une synthèse des propos tenus lors de la rencontre d’équipe et des résultats de la recension à servir de base à la présentation de Marie Beaulieu au Forum du 2 octobre et à la rédaction du mémoire qui a été remis au ministère de la Famille le 30 novembre 2014.

Phase 2

Depuis l’amorce de ce projet, la Chaire a été sollicitée à plusieurs reprises par divers organismes pour donner des conférences sur l’intimidation envers les personnes aînées et plus particulièrement sur l’état des connaissances et la clarification conceptuelle présentés dans son mémoire. Le ministère de la Famille a également demandé l’autorisation d’utiliser  cet état des connaissances comme base pour l’état des connaissances sur l’intimidation envers les personnes aînées qui sera fait dans le futur plan d’action de lutte contre l’intimidation. Afin d'approfondir les connaissances sur les liens entre la maltraitance et l'intimidation, la Chaire a également rédigé un article qui sera publié dans un numéro spécial sur l'intimidation dans la revue Service social de l'Université Laval au cours de l'année 2016.

Phase 3 

Le 18 novembre 2015, le Plan d’action concerté pour prévenir et contrer l’intimidation 2015-2018 fût mis en place. Des 11 mesures ciblant les personnes aînées, la Chaire fût identifiée comme principal partenaire pour la réalisation de deux d’entre elles soit la mesure 5.2 qui a pour objectif de « Documenter le phénomène de l’intimidation, y compris de l’intimidation en ligne, spécifiquement chez les personnes aînées, en tenant compte des connaissances acquises au sujet de la maltraitance envers celles-ci et des données disponibles selon le sexe.», ainsi que la mesure 3.16 qui a pour objectif d’« [é]laborer et de diffuser des outils de sensibilisation et d’information, et de la formation, sur l’intimidation envers les personnes aînées en tenant compte des connaissances acquises au sujet de la maltraitance envers ces mêmes personnes».

En décembre 2015, la Chaire mettait sur pied un sous-comité de travail sur l’intimidation qui avait pour objectif de voir à l’arrimage entre les travaux de la Chaire et les mesures du Plan d’action concerté et de proposer un plan de transfert des connaissances.

Outre ce présent projet, trois autres projets sont en cours sur le thème de l’intimidation envers les personnes aînées au sein de la Chaire :

Un projet subventionné dans le cadre du programme Québec ami des aînés (QADA 2015-2018) :

Deux projets Étudiants :

COMMUNICATIONS :

Beaulieu, M., & Manseau-Young, M.-E. (31mars 2016). Aînés et intimidation. Séminaire sur l'intervention policière auprès des personnes aînées dans un contexte de maltraitance. Nicolet (Canada).

Leboeuf, R., Beaulieu, M. et Bédard, M.-È. (19 mars 2016). Distinctions et similitudes entre l’intimidation et la maltraitance envers les personnes aînées. Carrefour gérontologique de l’Association québécoise de gérontologie (AQG). Montréal (Québec).

Beaulieu, M., Bédard, M.-E., et Leboeuf, R. (20 novembre 2015). L’intimidation envers les aînés : état des connaissances et clarification conceptuelle en se basant sur les acquis en matière de lutte contre la maltraitance. Colloque « Réalités sociales » des juges des cours municipales du Québec. St-Alexis-des-Monts (Québec).

Lussier-Therrien, M., Beaulieu, M. & Leboeuf, R. (20 novembre 2015). L’intimidation des jeunes et des aînés : mise en dialogue. Carrefour gérontologique 2015 de l’Association québécoise de gérontologie. Québec (Québec).

Beaulieu, M. (28 octobre 2015). Victimisation, peur du crime, maltraitance et intimidation des aînés. Quels enjeux pour nos villes au Québec? Rencontre du réseau des grandes villes en démarche MADA. Trois-Rivières (Québec).

Beaulieu, M. et Cantin, M. (9 octobre 2015). Lutte contre l’intimidation et la maltraitance au Québec : bilan et prospectives. Fadoq-Montréal. Montréal (Québec).

Beaulieu, M., Bédard, M.-È. & Leboeuf, R. (24 septembre 2015). L’intimidation envers les aînés : état des connaissances et clarification conceptuelle en se basant sur les acquis en matière de lutte contre la maltraitance. Journée des partenaires. Montréal (Québec).

Beaulieu, M.(3 juin 2015). La lutte contre la maltraitance et l’intimidation : un bilan de nos pratiques publiques. AQDR. Granby (Québec).

Beaulieu, M.(19 mai 2015). La lutte contre la maltraitance et l’intimidation : bilan et prospectives. Table de concertation des personnes aînées du Bas-St-Laurent. Rimouski (Québec).

Beaulieu, M., Leboeuf, R. et Bédard, M.-È. (23 avril 2015). L’intimidation et la maltraitance envers les personnes aînées : état des connaissances et clarification conceptuelle. Journée des partenaires du Coordonnateur régional en matière de lutte contre la maltraitance envers les personnes aînées de la Région de la Capitale-Nationale. Québec (Québec).

ÉCRITS :

Beaulieu, M, Bédard, M-E, et Leboeuf, R. (sous presse septembre 2015, publication prévue au printemps 2016). L’intimidation envers les personnes aînées : un problème social connexe à la maltraitance? Revue Service social.

Chaire de recherche sur la maltraitance envers les personnes aînées (novembre 2014). L’intimidation envers les personnes aînées. Mémoire déposé au gouvernement du Québec dans le cadre du forum sur l’intimidation. 15 p.

 

Dernière modification le mercredi, 05 octobre 2016 14:19

En cas d'urgence

Si vous vivez de la maltraitance ou êtes témoins d'une situation de maltraitance et souhaitez obtenir de l'information ou de l'aide, veuillez communiquer avec la ligne Aide Abus Aînés (pour les résidents du Québec)

1 888 489-ABUS (2287)

Nos partenaires

UdeS 
 Centrederecherche
 LogoQc sansfond

Coordonnées

Chaire de recherche sur la maltraitance envers les personnes aînées
Centre de recherche sur le vieillissement – CIUSSS de l'Estrie - CHUS
1036, Belvédère Sud
Sherbrooke (Québec)
J1H 4C4
CANADA

Téléphone : 1 819 780-2220, poste 45621

Formulaire de contact