La Chaire a été invitée au lancement du Plan d’action gouvernemental pour contrer la maltraitance envers les personnes aînées 2017-2022 (PAM 2). Le lancement de ce second plan d’action s’est tenu à Québec le 15 juin 2017, soit la date de la journée internationale de lutte contre la maltraitance des personnes aînées.

En point de presse, la ministre responsable des Aînés et de la Lutte contre l'intimidation, Mme Francine Charbonneau, a annoncé un investissement total de 45,8 millions de dollars sur 6 ans pour l’application de ce nouveau plan d’action qui compte au total 52 mesures. De cette enveloppe, 25,8 millions de dollars représentent des crédits supplémentaires comparativement au financement du premier plan d’action. L’ensemble des mesures du plan sont regroupées sous quatre grandes orientations : Prévenir la maltraitance et promouvoir la bientraitance; Favoriser un repérage précoce et une intervention appropriée; Favoriser et faciliter la divulgation des situations de maltraitance, notamment les situations de maltraitance matérielle et financière; Développer les connaissances et améliorer le transfert des savoirs. Parmi les mesures annoncées, les quatre actions structurantes du premier PAM, qui ont démontré leur pertinence par leurs résultats probants, ont été reconduites, soit la campagne sociétale de sensibilisation, la Ligne Aide Abus Aînés, l’équipe de coordonnateurs régionaux ainsi que la Chaire de recherche sur la maltraitance envers les personnes aînées. Concernant le soutien de la Chaire, des pourparlers auront lieu entre l’Université de Sherbrooke et le ministère afin d’officialiser l’entente.

Le PAM 2 comporte plusieurs nouvelles mesures dont la réalisation d’une enquête québécoise sur la prévalence du phénomène de la maltraitance envers les personnes aînées à laquelle contribuera la Chaire. Le PAM 2 présente également deux nouvelles priorités du gouvernement. La première est celle de lutter contre la maltraitance matérielle et financière. De fait, 20 % des mesures présentées portent sur ce type de maltraitance le plus fréquemment rencontré par les acteurs issus de la pratique terrain au Québec. La deuxième est celle de promouvoir la bientraitance afin de prévenir la maltraitance envers les personnes aînées. Pour ce faire, le gouvernement du Québec définit l’approche de la bientraitance et propose des moyens concrets pour la promouvoir.

Consultez le Plan d’action gouvernemental pour contrer la maltraitance envers les personnes aînées 2017-2022 afin d’en apprendre davantage. 

En cas d'urgence

Si vous vivez de la maltraitance ou êtes témoins d'une situation de maltraitance et souhaitez obtenir de l'information ou de l'aide, veuillez communiquer avec la ligne Aide Abus Aînés (pour les résidents du Québec)

1 888 489-ABUS (2287)

Nos partenaires

UdeS 
 Centrederecherche
 MFAMipr 2 Converted

Coordonnées

Chaire de recherche sur la maltraitance envers les personnes aînées
Centre de recherche sur le vieillissement – CIUSSS de l'Estrie - CHUS
1036, Belvédère Sud
Sherbrooke (Québec)
J1H 4C4
CANADA

Téléphone : 1 819 780-2220, poste 45698

Formulaire de contact