Imprimer

La Chaire compte maintenant une quinzaine de personnes qui participent à l’avancée des travaux.

Caroline Pelletier se joint au groupe des cinq étudiantes (Marie-Ève Bédard, Louise Belzile, Marie Crevier, Annie Riendeau et Arzemina Spahic-Blazevic) dont les projets d'étude sont directement en lien avec les travaux de la Chaire.

Caroline s’intéresse à la maltraitance commise par les proches en milieu d’hébergement. Notons aussi la participation de deux diplômées, anciennes étudiantes à la Chaire, qui continuent d’apporter leur contribution en poursuivant la diffusion de leurs travaux : Daphné-Maude Thivierge (protection juridique des aînés vulnérables) et Fiona N. Grenon (auto-négligence). Finalement, deux étudiantes en service social (Roxane Leboeuf et Geneviève Thibault) contribuent à des recensions des écrits. 

Trois professionnelles de recherche, Johannie Bergeron-Patenaude, Monia D'amours et Joséphine Loock, sont investies dans les projets subventionnés.

Enfin, une équipe de soutien technique et informationnel collabore à la mise en forme et à la diffusion des activités et des productions de la Chaire. Julie Brisebois travaille à la révision linguistique, Aline Lavoie à la gestion des données informationnelles, Pamela Neesham à la traduction anglaise des diverses productions et Nicolas Roy est notre webmestre.