La Chaire de recherche sur la maltraitance envers les personnes aînées a été créée le 1er novembre 2010. Elle est financée pour 5 ans par le Secrétariat aux aînés maintenant au Ministère de la Famille (MF). Il s’agit de l’une des quatre actions structurantes du Plan gouvernemental pour contrer la maltraitance envers les personnes aînées 2010-2015. Les autres actions structurantes consistent en une vaste campagne de sensibilisation du public, la création d’une ligne téléphonique Aide Abus Aînés (1 888 489-ABUS (2287) avec réponse de professionnels (tant pour les personnes aînées, leurs proches, toute personne concernée ou encore, des intervenants qui souhaitent obtenir du soutien dans l’exercice de leurs fonctions) et le déploiement de 20 coordonnateurs régionaux qui s’assurent que le Plan est implanté partout au Québec. La Chaire a d’ailleurs pour rôle de travailler en synergie avec ces autres actions du Plan gouvernemental.

La Chaire de recherche vise à accroître les connaissances permettant de mieux comprendre et de contrer la maltraitance envers les personnes aînées. Cet objectif général sera atteint au moyen des quatre axes suivants :

  •  Axe 1 – Recherche : il s’agit de mener des travaux de recherche sur la maltraitance des personnes aînées et sur deux thématiques connexes : l’intimidation et la bientraitance. Ces travaux seront de nature théorique, empirique ou pratique (praxéologique), ou encore évaluative. Ainsi, ces travaux pourront traiter des concepts qui sont nécessaires soit pour comprendre ces phénomènes (formes et types de maltraitances, d’intimidation et de bientraitance, etc.), ou encore porter sur des acteurs, des dynamiques, des effets de ces phénomènes, des interventions (prévention, repérage, suivi), des facteurs de risque et des facteurs de protection, etc.
  •  Axe 2 – Diffusion : il s’agit de communiquer (oralement ou par écrit) les connaissances acquises, sur les scènes scientifiques québécoise, canadienne ou internationale.
  •  Axe 3 – Formation : il s’agit de transmettre les connaissances acquises par le biais de formations académiques (formation initiale aux 3 cycles d’étude universitaire et au Cégep) ou dans des formations conçues pour des praticiens en exercice.
  •  Axe 4 – Transfert de connaissances : il s’agit de transférer les connaissances acquises vers le gouvernement, les planificateurs de politiques publiques, les milieux de pratique, les associations d’aînés, etc. Il s’agit également de donner des avis ponctuels sur les questions et enjeux soulevés par le Secrétariat aux aînés et d’échanger avec la ministre responsable des Aînés et de la Lutte contre l’intimidation, à sa demande, sur la maltraitance ou tout autre sujet connexe.

En cas d'urgence

Si vous vivez de la maltraitance ou êtes témoins d'une situation de maltraitance et souhaitez obtenir de l'information ou de l'aide, veuillez communiquer avec la ligne Aide Abus Aînés (pour les résidents du Québec)

1 888 489-ABUS (2287)

Nos partenaires

UdeS 
 Centrederecherche
 MFAMipr 2 Converted

Coordonnées

Chaire de recherche sur la maltraitance envers les personnes aînées
Centre de recherche sur le vieillissement – CIUSSS de l'Estrie - CHUS
1036, Belvédère Sud
Sherbrooke (Québec)
J1H 4C4
CANADA

Téléphone : 1 819 780-2220, poste 45698

Formulaire de contact