Arzemina Saphic Blazevic (2013)

DIPLÔME(S) OBTENU(S) :

Maîtrise en service social avec une concentration en gérontologie (2013), Université de Sherbrooke.

Microprogramme en gérontologie (2011), Université de Sherbrooke.

Baccalauréat multidisciplinaire (2009), Université de Sherbrooke.

Baccalauréat en médecine (1987), Université de Sarajevo, Bosnie et Herzégovine.

PROGRAMME D'ÉTUDE ACTUEL :

S.o.

Arzemina est actuellement travailleuse sociale au CIUSSS de l’Estrie-CHUS.

TITRE DU PROJET D'ÉTUDE :

Être à la fois proche aidant d'un aîné et réfugié au Québec : promotion de la bientraitance.

BOURSES D'ÉTUDES ET MONTANTS :

Bourse de l'Université de Sherbrooke (2013): 2 500$

DATE DE RÉALISATION :

Réalisation de la maîtrise de l’automne 2010 au printemps 2013.

Rédaction de l’essai à l’hiver et au printemps 2013.

LIENS AVEC LES OBJECTIFS DE LA CHAIRE :

Objectif 1: Développer des connaissances théoriques, empiriques et pratiques (praxéologiques) sur les formes et types de maltraitance, les facteurs de vulnérabilité et de risque associés à la maltraitance, les conséquences de la maltraitance, le profil de la personne qui maltraite, la bientraitance et l’intimidation (y compris l’intimidation en ligne).

PROBLÉMATIQUE :

Venir d'ailleurs et aider dans un autre pays, loin de son pays d'origine, n'est pas facile et peut engendrer des situations qui peuvent amener la personne aidante à poser des gestes inappropriés envers son aidé. Les questions entourant l'accompagnement des proches aidants-réfugiés dans le but de prévenir leur épuisement qui, potentiellement, pourrait être un facteur de risque pour la maltraitance (Silverman, 2008), ont suscité notre intérêt tout au long de la construction de cet essai. L'introduction du concept de la bientraitance des proches aidants de la part des intervenants et de la bientraitance des personnes aidées de la part de leurs proches, par la suite, constitue la base de cet accompagnement.

BUT OU QUESTION DE RECHERCHE :

Le but de cet essai est de réfléchir sur l'importance de l'accompagnement des proches aidants-réfugiés qui s'occupent de leurs aînés. Le but est aussi de faire connaître l'existence de la problématique de maltraitance, qui n'est pas beaucoup abordée directement dans les communautés culturelles, surtout parmi les réfugiés à Sherbrooke.

OBJECTIFS :

  1. Présenter les principales propositions ressorties de l'analyse de l'ensemble des informations recueillies.
  2. Alimenter le travail des intervenants auprès des proches aidants dans les communautés culturelles, dans le but de promouvoir la bientraitance par un bon accompagnement de ces personnes.
  3. Développer une nouvelle perspective sur la situation vécue par des proches aidants-réfugiés.
  4. Offrir une meilleure compréhension de leurs besoins et de la nécessité des services psychologiques et financiers qui pourraient y répondre.
  5. Susciter une réflexion sur le rôle des intervenants afin d'améliorer l'accès au soutien psychosocial.

MÉTHODOLOGIE :

Cet essai est un travail réflexif, appuyé sur une analyse de la littérature scientifique et clinique au carrefour de trois thèmes: proches aidants, communautés culturelles et promotion de la bientraitance (lutte contre la maltraitance). Nous avons consulté des articles publiés au Québec, au Canada et au plan international, rédigés en français, en anglais et en croate et provenant des revues de service social, de gérontologie, de psychologie et de santé. Les échanges dans les comités de travail provinciaux sur la prévention de la maltraitance envers les personnes aînées des communautés culturelles présentent une source riche d'informations sur la problématique de la maltraitance envers les aînés. Finalement, l'expérience de stage de maîtrise qui fut réalisé dans le bureau d'intervenant de quartier de CSSS-IUGS (maintenant CIUSSS de l'Estrie-CHUS), a servi de socle à cet essai.

AVANCEMENT DES TRAVAUX :

  • Rédaction, à l'hiver 2013, d'un essai en travail social traitant la situation des proches aidants immigrants au Québec.
  • Présentation de cet essai au Secrétariat des Aînés du Québec, au mois du juin 2013.
  • Présentation dans le cadre d'une activité organisée par la Chaire de recherche sur la maltraitance envers les personnes aînées, devant la délégation de l'organisme de lutte contre la maltraitance des personnes âgées en Wallonie, Respect-Seniors, en  juin 2013.
  • Élaboration d’une formation intitulée Ma communauté au service des proches aidants pour la Table de concertation Ascot en santé à Sherbrooke. Cette formation a été donnée l’automne 2015 à plusieurs organismes communautaires de la ville de Sherbrooke qui travaillent auprès et avec les proches aidants immigrants.
  • Présentation d’une conférence le 7 novembre 2015 auprès de l’organisme CLAVA de Laval, afin de souligner la semaine des proches aidants.
  • Un article scientifique en lien avec son essai a été publié en 2016.

COMMUNICATIONS :

Spahic Blazevic, A. (19 mars 2016). Être proche aidant d'un aînée et réfugié au Québec: Promotion de la bientraitance. Colloque inter-universitaire à l’Université de Sherbrooke. Sherbrooke, Qc.

Spahic Blazevic, A. (7 novembre 2015). Être proche aidant dans un contexte d'immigration. Promotion de la bientraitance. Présentation à l’organisme CLAVA de Laval dans le cadre de la semaine des proches aidants. Laval (Québec)

Spahic Blazevic, A. (6 juin 2013). Être à la fois proche aidant d'un aîné et réfugié au Québec : Promotion de la bientraitance. Présentation effectuée dans le cadre d'une formation des coordonnateurs régionaux du Plan d'action maltraitance. Secrétariat aux aînés. Québec (Québec).

Spahic Blazevic, A. (5 juin 2013). Être à la fois proche aidant d'un aîné et réfugié au Québec : Promotion de la bientraitance. Présentation effectuée dans le cadre d'un séminaire de la Chaire de recherche sur la maltraitance envers les personnes aînées. Sherbrooke (Québec).

ÉCRITS :

Articles scientifiques

Spahic-Blazevic, A., & Beaulieu, M. (2016). Être réfugié et proche aidant d’un parent âgé : une réalité pas assez connue dans le Québec d’aujourd’hui. Vie et vieillissement, 13(3).21-28.

Monographie

Spahic-Blazevic, A. (2013). Être à la fois proche aidant d'un aîné et réfugié au Québec : Promotion de la bientraitance (Essai de maîtrise). Faculté des lettres et sciences humaines, École de travail social, Université de Sherbrooke, 158 p.

Dernière modification le jeudi, 23 juin 2016 15:49

En cas d'urgence

Si vous vivez de la maltraitance ou êtes témoins d'une situation de maltraitance et souhaitez obtenir de l'information ou de l'aide, veuillez communiquer avec la ligne Aide Abus Aînés (pour les résidents du Québec)

1 888 489-ABUS (2287)

Nos partenaires

UdeS 
 Centrederecherche
 LogoQc sansfond

Coordonnées

Chaire de recherche sur la maltraitance envers les personnes aînées
Centre de recherche sur le vieillissement – CIUSSS de l'Estrie - CHUS
1036, Belvédère Sud
Sherbrooke (Québec)
J1H 4C4
CANADA

Téléphone : 1 819 780-2220, poste 45621

Formulaire de contact