Maltraitance envers les personnes aînées : avenues prometteuses pour les planificateurs de politiques publiques des pays de la Région du Pacifique occidental de l’OMS

CHERCHEUR(E) PRINCIPAL(E) :

Marie Beaulieu, Ph. D., Université de Sherbrooke

ÉQUIPE DE CHERCHEURS :

S.o.

PERSONNEL DE LA CHAIRE :

Julien Cadieux Genesse, Coordonnateur adjoint et professionnel de recherche

ORGANISME SUBVENTIONNAIRE ET MONTANT DE LA SUBVENTION :

Organisation mondiale de la Santé (Units: Equity and Social Determinants and Violence and Injury Prevention ; Division: Health Systems and Non-Communicable Diseases and Health through the Life-course) - Subvention : 18 000$ américain

DATES DE RÉALISATION :

3 janvier 2018 au 1 novembre 2018 

RÔLE JOUÉ PAR LA CHAIRE :

Leader du projet

PROBLÉMATIQUE :

La maltraitance envers les personnes aînées, se définissant comme « un geste singulier ou répétitif, ou une absence d’action appropriée, intentionnel ou non, se produit dans une relation où il devrait y avoir de la confiance, et que cela cause du tort ou de la détresse chez une personne aînée », engendre des conséquences importantes et durables chez cette population. Cela s’illustre, entre autres, par des préjudices psychologiques et une probabilité accrue d’hospitalisation ou de placement dans des établissements de soins de longue durée.

Tel que décrit dans le Rapport mondial sur le vieillissement et la santé  (OMS), la maltraitance des personnes aînées prend de nombreuses formes, comprenant la maltraitance physique, sexuelle, psychologique/émotionnelle, financière et matérielle, institutionnelle, la violation des droits et la négligence.

On estime qu'une personne aînée sur six, et deux tiers des personnes atteintes de démence peuvent vivre ces situations de maltraitance, et que seulement quatre pour cent de celles-ci sont signalées. Les coûts de la maltraitance s’élèvent approximativement à 5,3 milliards de dollars américains annuellement, et ce, seulement en termes de couverture des frais médicaux reliés à des blessures graves chez les personnes aînées.

Malgré la prévalence généralisée de la maltraitance et les coûts individuels et sociétaux élevés en découlant, cette problématique demeure une priorité de santé publique négligée dans de nombreux pays.

BUT OU QUESTION DE RECHERCHE :

Question principale : Quel est l’état des connaissances et des pratiques en matière de lutte contre la maltraitance et la négligence envers les personnes aînées dans la région du Pacifique Ouest, telle que délimitée par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS)?

Sous question : Sur la base d'une synthèse des connaissances développée par la Chaire ces dernières années, de quelles manières les savoirs acquis sur la maltraitance et la négligence des personnes âgées dans différents pays du monde peuvent-ils informer et guider les décideurs politiques des pays de la région du Pacifique Ouest?

OBJECTIFS :

Documenter les actions mises en œuvre afin de prévenir et répondre à la maltraitance ou à la négligence envers les personnes aînées (autant sur le plan individuel, communautaire, organisationnel, systémique et gouvernemental) et déterminer les éléments clés de ces réponses.

MÉTHODOLOGIE :

Revue de la portée

Présentation des critères de recherche :

1. Identifier la question de recherche

 - Voir le « But ou question de recherche » dans la section précédente.

2. Choisir les moteurs de recherche et les mots clés

 - Les documents furent répertoriés en utilisant deux stratégies. Premièrement, nous avons effectué une recherche par mots clés dans des bases de données électroniques. Deuxièmement, une      recherche par mots clés sur le moteur Google a été menée en utilisant le nom de chacun des 27 pays de la région du Pacifique Ouest, en les combinant aux termes « politique sur la maltraitance envers les personnes aînées » ou « loi sur la maltraitance envers les personnes aînées ».

3. Déterminer les critères de rétention et d’exclusion de la documentation

 - Pour être sélectionnés, les écrits devaient non seulement répondre aux critères de recherche énoncés à l’étape 2, c’est-à-dire appartenir à la littérature scientifique ou à la littérature grise publiée en anglais entre 2007 et 2018, mais également aborder explicitement la maltraitance envers les personnes aînées (ou un synonyme) soit dans leur titre, soit dans leur résumé. Les textes qui ne répondaient pas à ces critères furent exclus. Les types de textes suivants ont également été exclus: éditoriaux, critiques de livres et articles de 3 pages ou moins. À la fin de ce projet, plus de 30 documents auront été analysés et incorporés au rapport.

4. Collecter les données documentaires

- Une grille de lecture structurée a été élaborée en janvier 2018. Les thèmes couverts sont : définition, vocabulaire, prévalence, facteurs de risque, facteurs de protection, conséquences, politiques publiques, enjeux dans la pratique (prévention primaire, dépistage et intervention), recommandations pour la pratique, la recherche et les politiques publiques en matière de lutte contre la maltraitance.

5. Rassembler, résumer et rapporter les résultats

- Une discussion en ce qui a trait aux données recueillies pour les pays du Pacifique Ouest en matière de lutte contre la maltraitance envers les personnes aînées est enrichie à la lumière de la documentation internationale disponible à la Chaire, et ce, pour chacune des sections du rapport final remis à l’OMS.

AVANCEMENT DES TRAVAUX :

Le rapport final a été déposé le 1er novembre 2018.

COMMUNICATIONS :

Beaulieu, M. & Cadieux Genesse, J. (Novembre 2018). Elder Abuse and Neglect: Promising Avenues for Policy Makers Based on an International State of Knowledge and a Scoping Review of Research, Practice and Policy Documents Produced in the WHO WPR Countries. Report presented to the WHO Western Pacific Region. 82 p.

Beaulieu, M. & Cadieux Genesse, J. (March 31st, 2018). Prevalence, Impact and Responses to Elder Abuse and Neglect in the WHO Western Pacific Region: A Scoping review. Second draft Report presented to the WHO Western Pacific Region.

Beaulieu, M. & Cadieux Genesse, J. (March 9th 2018). Prevalence, Impact and Responses to Elder Abuse and Neglect in the WHO Western Pacific Region: A Scoping review. Draft Report presented to the WHO Western Pacific Region.

Dernière modification le mercredi, 21 novembre 2018 10:35

En cas d'urgence

Si vous vivez de la maltraitance ou êtes témoins d'une situation de maltraitance et souhaitez obtenir de l'information ou de l'aide, veuillez communiquer avec la ligne Aide Abus Aînés (pour les résidents du Québec)

1 888 489-ABUS (2287)

Nos partenaires

UdeS 
 Centrederecherche
 MFAMipr 2 Converted

Coordonnées

Chaire de recherche sur la maltraitance envers les personnes aînées
Centre de recherche sur le vieillissement – CIUSSS de l'Estrie - CHUS
1036, Belvédère Sud
Sherbrooke (Québec)
J1H 4C4
CANADA

Téléphone : 1 819 780-2220, poste 45698

Formulaire de contact