Josée Lévesque (2011)

DIPLÔME(S) OBTENU(S) :

Maîtrise en service social (2011), Université de Sherbrooke.

Baccalauréat en psychologie (2007), Université de Sherbrooke.

PROGRAMME D'ÉTUDE ACTUEL :

S.o.

Josée est actuellement gestionnaire de cas au CIUSSS de l'Estrie-CHUS.

TITRE DU PROJET D'ÉTUDE :

S’attaquer à l’âgisme par le biais de pratiques intergénérationnelles.

BOURSES D'ÉTUDES ET MONTANTS :

Bourse de la Famille Auclair (excellence/résultats académiques) (2011) : 3500 $

Bourse de la Chaire de recherche (2011) : 2500 $

DATE DE RÉALISATION :

De l’automne 2008 à l’hiver 2009 réalisation avec succès de la propédeutique suivit par l’entrée à la maîtrise en service social à l’automne 2009. Réalisation de son stage à l’automne 2010 et rédaction de l’essai durant l’année 2011.

LIENS AVEC LES OBJECTIFS DE LA CHAIRE :

Objectif 1 : Développer des connaissances théoriques, empiriques et pratiques (praxéologiques) sur : les formes et types de maltraitance, les facteurs de vulnérabilité et de risque associés à la maltraitance, les conséquences de la maltraitance, le profil de la personne qui maltraite, la bientraitance et l’intimidation (y compris l’intimidation en ligne).

PROBLÉMATIQUE :

Dans un contexte de vieillissement de la population, en particulier en 2011 où la proportion des plus de 65 ans surpasse celle des moins de 15 ans dans la société québécoise (Conseil des aînés, 2007), il importe de se pencher sur les images véhiculées sur la vieillesse, leurs impacts ainsi que sur les moyens de contrer cette discrimination fondée sur l’âge. Suite à l’identification de cette réalité sociale et des conséquences qu’elle engendre, il devient nécessaire de s’interroger sur une conception du changement.

BUT OU QUESTION DE RECHERCHE :

Que pouvons-nous faire pour contrer l’âgisme?

OBJECTIFS :

En exposant certaines pratiques innovantes, dont l’utilisation du Quiz factuel sur le vieillissement-version québécoise, un outil de sensibilisation et d’éducation, cet essai propose des pistes d’actions axées d’une part sur la modification des comportements tant des personnes âgées que des gens qui les entourent, d’autre part sur la transformation des liens sociaux. La finalité est d’exposer la pertinence sociale, scientifique et pratique de la lutte contre l’âgisme par des approches intergénérationnelles, et de prendre conscience des enjeux relatifs au travail social gérontologique.

MÉTHODOLOGIE :

Reposant sur une analyse critique d’écrits sur l’âgisme, les relations intergénérationnelles et la pratique du travail social dans ces domaines, cet essai propose une réflexion approfondie sur l’âgisme et les pratiques intergénérationnelles comme moyen de le contrer.

AVANCEMENT DES TRAVAUX :

Josée a rédigé, à l’hiver 2011, un essai en travail social portant sur la lutte contre l’âgisme par l’entremise de pratiques intergénérationnelles. Cet essai s’arrime à son stage, réalisé à l’automne 2010, qui portait aussi sur la lutte à l’âgisme. Josée a, de plus, publié un article en lien avec son essai de maîtrise.

COMMUNICATIONS :

S.o.

ÉCRITS :

Articles scientifiques

Lévesque, J., & Beaulieu, M. (2011). Lutter contre l’âgisme par le biais d’activités intergénérationnelles : Réflexions tirées d’une pratique. Vie et vieillissement, 9(3), 6-12.

Monographie

Lévesque, J. (2011). S’attaquer à l’âgisme par le biais de pratiques intergénérationnelles (Essai de maîtrise). Faculté de lettres et sciences humaines, École de travail social, Université de Sherbrooke, 113p.

 

Dernière modification le jeudi, 23 juin 2016 12:29

En cas d'urgence

Si vous vivez de la maltraitance ou êtes témoins d'une situation de maltraitance et souhaitez obtenir de l'information ou de l'aide, veuillez communiquer avec la ligne Aide Abus Aînés (pour les résidents du Québec)

1 888 489-ABUS (2287)

Nos partenaires

UdeS 
 Centrederecherche
 LogoQc sansfond

Coordonnées

Chaire de recherche sur la maltraitance envers les personnes aînées
Centre de recherche sur le vieillissement – CIUSSS de l'Estrie - CHUS
1036, Belvédère Sud
Sherbrooke (Québec)
J1H 4C4
CANADA

Téléphone : 1 819 780-2220, poste 45621

Formulaire de contact